BNP Paribas Masters - Marin Cilic : "c'était un super moment pour moi"

BNP Paribas Masters - Marin Cilic : "c'était un super moment pour moi"

Publié le , modifié le

Il a réalisé l'exploit de la semaine. Solide de bout en bout, Marin Cilic, 10e mondial, a mérité amplement sa victoire face à Novak Djokovic (6-4, 7-6), triple tenant du titre. En conférence de presse, le Croate n'a pas caché sa joie. Conscient d'avoir joué un excellent tennis, Cilic ne veut pas s'arrêter là.

Que signifie cette victoire pour vous ?
Marin Cilic : "Ce sera le meilleur classement de ma carrière pour lundi. Je suis vraiment en très bonne forme en ce moment et j'ai vraiment joué à un très, très bon niveau aujourd'hui. J'ai offert un super tennis et j'ai changé un peu de tactique pour ce match par rapport aux précédents contre Novak. Ils m'ont d'ailleurs aidé à trouver la meilleure manière jouer celui-ci. J'ai aussi été très content de ma solidité sur le plan psychologique, même pendant le deuxième set où il a pris mon service. Je me sentais très bien. C'était vraiment un super moment pour moi. Comme je l'ai dit, ces derniers jours, la fin de la saison ne fait que s'améliorer au fur et à mesure."

C'est la première fois que vous l'avez battu en 16 confrontations sur le circuit ATP, est-ce vraiment pour vous le moment de penser que vous faites partie des meilleurs joueurs ?
M.C. : "Chaque match est un nouveau match et on l'aborde à chaque fois différemment. Les statistiques commencent à partir de zéro. Chaque jour est différent et là, je suis entré dans ce match aussi différemment."

Vous dites que chaque jour est un jour nouveau, comment vous sentez-vous aujourd'hui ?
M.C. : "Je me sens très bien et j'espère pouvoir continuer à ce niveau de tennis pour tout ce qui reste de cette saison."

A lire aussi : Novak n'est plus le "Djoker" !

Est-ce que le fait d'avoir trouvé la manière de battre Novak est pour vous une source de motivation pour Londres et pour la Coupe Davis ?

M.C. : "Parmi les meilleurs, je n'ai pas battu Gaël Monfils, mais Novak était l'un des seuls que je n'avais pas battu et cela signifie beaucoup pour ma confiance, pour Londres, pour la Coupe Davis et encore pour ce tournoi aussi parce que je suis encore en lice. J'ai très bien joué aujourd'hui, c'est parfait mais je veux aussi continuer dans cette voie demain et après-demain..."

Quelle est l'influence de Björkman dans cette victoire d'aujourd'hui ?
M.C. : "Pas une grosse influence mais Ivan (Ljubicic) est là aussi. Il est avec moi et il a eu un très grand impact lui aussi sur cette victoire et pendant les derniers mois où j'ai commencé à très bien jouer. Tous les deux m'ont apporté beaucoup de choses, de bonnes tactiques, de bonnes stratégies de jeu, une bonne manière d'aborder le match. C'était vraiment bien aujourd'hui. Je ne peux qu'en être satisfait."

Comment allez-vous aborder votre demi-finale contre John Isner demain ?
M.C. : "Contre John, je reste sur de bons résultats. C'est une belle confrontation. Le match sera différent d'aujourd'hui. Le jeu aussi sera différent. Je pense qu'il n'y aura pas beaucoup d'échanges. Le premier match que j'ai joué ici va m'aider dans ce sens. Il faudra que je sois frais mentalement demain, parce qu'aujourd'hui, contre Novak, la rencontre m'a un peu épuisé dans la tête. Cela m'a demander beaucoup pour gagner ce match. Il va donc falloir que je récupère, que je me prépare à nouveau pour jouer demain. D'autant plus que John joue très bien, surtout en indoor. Il a un jeu très puissant et j'espère donc pouvoir bien jouer sur mes jeux de service et trouver quelques occasions sur les siens à lui.

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet

Masters 1000