Tomas Berdych
Le Tchèque Tomas Berdych | AFP - VALERY HACHE

Berdych se fait une chaleur à Monte Carlo

Publié le , modifié le

Demi-finaliste ici-même l'an dernier, Tomas Berdych (N.4) s'est fait quelques frayeurs lors de son entrée dans le Masters 1000 de Monte Carlo, au 2e tour. Opposé à Marcel Granollers qu'il avait battu lors de leurs deux duels précédants, à chaque fois sur terre-battue, le Tchèque a dû combler un break de retard dans chaque set pour passer devant et s'imposer 7-5, 6-4. Une première tête de série est tombée aujourd'hui, en la personne de Milos Raonic (N.12), éliminé par le Finlandais Jarkko Nieminen 6-3, 1-6, 7-6 (7/3).

Pour son premier match de la saison sur terre-battue, Tomas Berdych a connu quelques ratés. En face, il est vrai qu'il avait un spécialiste de cette surface, l'Espagnol Granollers. Les deux hommes s'étaient déjà affrontés par le passé, à deux reprises, à chaque fois sur terre-battue. Mais ils ne s'étaient jamais croisés à Monte Carlo. Pour la première fois, l'Espagnol a bien failli s'offrir le scalp du Tchèque. En fait, il avait le match en main.

Dans le premier set, il menait 4-2, avant d'être repris (4-4). Il trouvait alors la ressource de reprendre le service de la tête de série N.4 (5-4), mais pour concéder le sien aussitôt. Et forcément, à laisser s'enfuir ces occasions de prendre le dessus, le 35e mondial finissait par être dominé. Berdych faisait le break pour s'emparer de la 1ère manche (7-5), se rassurant un peu. Mais il perdait une nouvelle fois son engagement dès l'entame du 2e set (1-0). L'écart se maintenait jusqu'au 8e jeu, où le Tchèque comblait encore une fois son retard (4-4). Et comme au premier, il subtilisait l'engagement de l'Ibère au meilleur moment, pour prendre le set et donc le match (6-4), sur un dernier revers dans le contre-pied, après 1h43 de jeu. Au prochain tour, il devra encore se "coltiner" un "terrien", puisqu'il sera opposé à l'Italien Fognini, tombeur de l'Espagnol Ramos 6-3, 7-5. 

Milos Raonic n'aime décidément pas Jarkko Nieminen. Deux jours après sa victoire sur Julien Benneteau, le Canadien a subi sa deuxième défaite en deux matches face au Finlandais. Comme en quarts de finale à Bangkok, le puissant Raonic n'a pas réussi à maîtriser le gaucher finlandais, vainqueur au jeu décisif du troisième set. Le 49e mondial gagne ainsi le droit de défier un autre grand serveur, en l'occurence Juan Martin Del Potro (N.5).