Tomas Berdych
Tomas Berdych | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Berdych au forceps, Nadal facile à Madrid

Publié le , modifié le

Tomas Berdych, tête de série N.6, a souffert pour écarter Jerzy Janowicz en trois manches au 2e tour du Masters 1000 de Madrid. Le français Benoît Paire, 24 ans aujourd'hui, a logiquement été dominé par l'Espagnol Rafael Nadal. En revanche, c'est passé pour Jo-Wilfried Tsonga, qui a eu raison du Néerlandais Robin Haase 7-6, 7-6.

Berdych souffre mais passe

Le Tchèque Berdych a donc évité le piège face à Janowicz. Après avoir mené 4-1 au premier acte, Berdych a fini par perdre le set 7-6(3) contre Janowicz. Le Polonais, auteur de 26 coups gagnants contre 17 (56 à 34 en tout), semblait avoir pris le match à son compte (avec notamment 13 montées au filet victorieuses sur 16).

Mais le Tchèque, auteur de 10 aces (autant que le bombardier d'en face), a ensuite accéléré la cadence, appuyant ses frappes et poussant son adversaire à la faute (19 fautes directes à 28). Il a accroché le deuxième set (6-3) avant de conclure facilement le dernier acte (6-2) après 2h15 d'un intense combat. Une victoire logique par rapport aux points clefs de la rencontre (5 balles de break converties sur 10 contre 1/9).

Paire a encore du chemin à faire

Le français Benoît Paire a donc été dominé par Nadal. Ancien numéro un mondial, l'Espagnol, qui vise un huitième titre à Roland-Garros cette année, s'est imposé 6-3, 6-4 en moins d'une heure et demie. "Aujourd'hui encore, je sors avec des regrets. Je le tenais dans la diagonale mais il fallait que je fasse des points gagnants", a déploré Benoît Paire. "Il m'a sorti deux gros points à des moments clés, comme ce passing qui lui donne 4-2 ou sur ma balle de break au début du deuxième. Ça s'est joué sur des détails." 

Benoît Paire a ainsi subi sa 11e défaite consécutive face à un joueur du Top 10 mais il emmagasine de l'expérience et attend le déclic. "Il y a quatre ans, je disputais des Futures, J'ai franchi les étapes. Il me reste du chemin pour rentrer dans le Top 30. J'ai encore trop de coups friables qui me font perdre les matches."

Tsonga ne rate pas son entrée

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas raté son entrée en lice face au Néerlandais Robin Haase, 77e mondial et issu des qualifications, battu 7-6, 7-6. Longtemps accroché, le numéro un français a profité de la grande difficulté de son adversaire du jour dans l'exercice du tie-break. 

Le Néerlandais a en effet perdu là son 15e jeu décisif consécutif - record en cours sur le circuit -, son dernier jeu glané remontant aux qualifications à Rome en mai 2012. "C'était difficile et je suis vraiment content de m'en être sorti car les conditions sont vraiment particulières avec l'altitude, les balles rebondissent très haut", s'est félicité Jo-Wilfried Tsonga.

 

Résultats du 2e tour

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Jerzy Janowicz (POL) 6-7 (3/7), 6-3, 6-2
Kei Nishikori (JPN/N.14) bat Viktor Troicki (SRB) 7-5, 6-2
Tommy Haas (GER/N.13) bat Tommy Robredo (ESP) 6-3, 7-5
Rafael Nadal (ESP/N.5) bat Benoît Paire (FRA) 6-3, 6-4
Kevin Anderson (RSA) bat Juan Monaco (ARG) 7-6 (7/5), 3-6, 6-4
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.7) bat Robin Haase (NED) 7-6 (7/5), 7-6 (7/2)
David Ferrer (ESP/N.4) bat Denis Istomin (UZB) 7-5, 6-2
Mikhail Youzhny (RUS) bat Nicolas Almagro (ESP/N.11) 7-6 (7/4), 4-6, 6-2