Bercy: Wawrinka renoue avec la victoire

Bercy: Wawrinka renoue avec la victoire

Publié le , modifié le

Stan Wawrinka a retrouvé des couleurs à la faveur de son succès sur le jeune autrichien Dominic Thiem, ce mercredi au Masters 1000 de Paris-Bercy (6-4, 7-6(7-5)). Andy Murray (N.8) a disposé de Julien Benneteau en deux sets secs, 6-3, 6-4, au terme d’une rencontre rondement menée car parfaitement entamée dans chacune des manches avec des breaks rapides. Il affrontera le vainqueur du match entre Cuevas et Dimitrov (N.9) jeudi. David Ferrer (N.6) a dominé le Belge David Goffin (22e) en trois sets 6-3, 2-6, 6-3.

Même s’il a dû concéder son engagement une fois après avoir mené 4-1 dans le second acte, Murray n’a pas tremblé pour achever le Bressan. Vainqueur cet automne à Shenzhen, Vienne et Valence, l’Ecossais surfe sur la vague du succès après un an et demi sans gagner le moindre titre.

Wawrinka et Murray sereins

"Il a joué beaucoup mieux que moi", a confié Julien Benneteau à sa sortie du cours. "Il a gagné beaucoup de tournois. Il m’a breaké très tôt, à deux reprises. Après il a fait quelques erreurs en fin de deuxième set, j’ai essayé de revenir mais ce n’était pas assez".

Wawrinka va bien. La tête de série numéro 3 s’est montrée solide pour breaker son adversaire dans le premier set avant de conclure au jeu décisif de la seconde manche à sa seconde balle de match, sur une faute de revers de son adversaire. Il affrontera le Sud-Africain Kevin Anderson (N.14) en 8e.

Battu d’entrée lors de ses trois derniers tournois, par Tatsuma Ito à Tokyo, par Gilles Simon à Shanghai et par Mikhail Kukushkin à Bâle, le Lausannois a enfin retrouvé le fil conducteur de son jeu contre un adversaire coriace et doté d’une très belle main, à seulement 21 ans. A trois semaines de la finale de la Coupe Davis –France-Suisse à Lille du 21 au 23 novembre-, le vainqueur de l’Open d’Australie doit regagner des matches pour arriver le plus confiant possible dans le Nord. Un beau parcours dans l’est parisien l’aiderait forcément.

Wawrinka: "Je n'ai jamais paniqué"

"Perdre trois fois au premier tour sur deux mois, ça m'était rarement arrivé dans ma carrière, a confié Stan Wawrinka. "Ce n'était pas évident, c'était même dur, surtout à Bâle, où je me sentais bien. Maintenant,  ce que j'ai toujours bien fait dans ma carrière, c'est que je n'ai jamais  paniqué, je n'ai jamais changé complètement mon programme parce que j'avais  perdu deux matches. J'ai toujours gardé ma ligne de conduite. Dans l'ensemble  je me sens bien, mais je ne peux pas viser une demie ou une finale directement  comme ça. Mais je suis là pour tout donner, pour aller le plus loin possible.  Je ne suis pas en train de me stresser pour la Coupe Davis, parce qu'il y a le  temps. Il y a de belles choses à accomplir pour moi. C'est seulement la  deuxième année que je me qualifie pour le Masters. Pour moi, c'est quelque  chose qui reste incroyable."

Le Canadien Milos Raonic, N.10 mondial, a lui préservé ses espoirs de qualification pour le Masters, en éliminant difficilement l'Américain Jack Sock (44e) en trois sets 6-3, 5-7, 7-6 (7/4). Raonic, à qui seul un sacre à Paris permettrait de disputer le Masters, du 9 au 16 novembre à Londres, affrontera au prochain tour Richard Gasquet ou l'Espagnol Roberto Bautista Agut, tête de série N.11.

Résultats du 2e tour

   Milos Raonic (CAN/N.7) bat Jack Sock (USA) 6-3, 5-7, 7-6 (7/4)

    Roberto Bautista Agut (ESP/N.11) bat Richard Gasquet (FRA) 6-4, 6-2
    David Ferrer (ESP/N.4) bat David Goffin (BEL) 6-3, 2-6, 6-3
    Stan Wawrinka (SUI/N.3) bat Dominic Thiem (AUT) 6-4, 7-6 (8/6)

Grégory Jouin @GregoryJouin

Masters 1000