Paul-Henri Mathieu salue le public
Le Français Paul-Henri Mathieu à la sortie du terrain | AFP - MIGUEL MEDINA

Bercy: Paul-Henri Mathieu et Benoît Paire, éliminés d'entrée

Publié le , modifié le

A 34 ans, Paul-Henri Mathieu n'a pas réalisé une grande performance lors du 1er tour du BNP Paribas Masters de Bercy, victime du Chypriote Marcos Baghdatis 6-2, 6-4. Benoît n'a guère été plus performant même s'il affrontait un adversaire largement à sa portée, l'Italien Paolo Lorenzi qui l'a emporté 6-4-7-6.

Dans un tournoi qui ne l'a que rarement fait briller (6 éliminations au 1er tour en 9 participations), Paul-Henri Mathieu a été dominé par Marcos Baghdatis 6-2, 6-4. Toujours en proie à des douleurs diverses, l'ancien 12e mondial est en recherche de solutions pour ne plus souffrir."Je voudrais explorer quelques pistes pour voir si cela peut me faire du bien, sur le plan physique, et me permettre de jouer avec le moins de douleurs possible et de prendre du plaisir sur le court." Depuis son opération du genou en 2011, Paul-Henri Mathieu fluctue au gré de son physique. Il a connu quelques moments de grâce, comme à Roland-Garros en 2012, où il fait tomber John Isner, alors tête de série N.10, après 5h40 d'un combat acharné, pour son premier tournoi du Grand Chelem après 15 mois d'absence. Mais les douleurs, les blessures l'ont toujours accompagné, même lors de ce combat qu'il avait joué avec un orteil fracturé.

"J'essaie des trucs, des choses différentes, des façons de travailler inhabituelles, sur le plan physique", a-t-il déclaré après s'être incliné contre Marcos Baghdatis au 1er tour du BNP Paribas Masters de Bercy. Même rénovée, cette enceinte ne sourit par à l'Alsacien, qui y avait perdu, voici 16 ans, le 5e match décisif de la finale de la Coupe Davis contre la Russie. En neuf participations à ce tournoi, il n'a atteint que deux fois les 8e de finale (2005, 2006), et a été sorti, aujourd'hui, pour la 6e fois au 1er tour. "Je suis arrivé avec zéro confiance dans ce tournoi. Je n'étais pas bien physiquement les trois derniers mois. Cela faisait 15 jours que je me sentais mieux sans douleur. Je m'attendais à mieux", regrettait-il, après avoir mené 4-2 dans le 2e set contre le Chypriote. "J'ai mal aux genoux, aux hanches. Depuis que j'ai joué sur dur extérieur, j'étais à 40 %. Cela s'est ressenti sur les matchs que j'ai pu faire. Je ne pouvais pas m'entraîner. C'était dur. Là, cela fait seulement depuis 10 jours que je me sens mieux, mais ce n'est pas facile de remettre la machine en marche."

A 34 ans, PHM veut encore croire à un futur plus joyeux: "Je vais essayer de travailler différemment en décembre, de faire des choses que je n'ai pas faites durant ma carrière, trouver des solutions pour repartir avec le moins de douleurs possible", précise-t-il. Il sera donc à l'Open d'Australie, en janvier prochain. "Je ne sais pas combien de fois j'irai encore là-bas. Je vais donc y aller."

Paire échoue encore 

Pour Benoît Paire, il n'y pas eu de miracle. Le Français pouvait pourtant logiquement espérer passer ce premier tour. mais une fois encore, il s'est montré beaucoup trop irrégulier pour inquiéter Loreznzi, qui au fil du match a fini par croire en ses chances. Surtout après avoir remporté la première manche en profitant des erreurs de son adversaires. Paire a bien réagi dans la deuxième, mais sans parvenir à se détacher. Et alors qu'il pouvait se relancer dans la partie, menant 3-0 dans le tie break du deuxième set, il s'est comme souvent décomposé en laissant l'Italien revenir puis l'emporter sur une balle de match complètement vendangée par Benoît Paire, notamment en étant mis à mal sur son coup droit.

C'en était fini de son espoir de clore sur une bonne note une saison catastrophique. Il encaissait sa 11e défaite sur les quinze derniers matches, et pouvait avoir des regrets comme toujours. Mais pour celui qui avait débuté l'année au 18e rang pour la finir au 45e, il va falloir aller chercher des ressources mentales pour ne pas revivre autant de déceptions et de mésaventures sportives et extra-sportives en 2017. 

Résultats du 1e​r tour

Marcos Baghdatis (CYP) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 6-2, 6-4
Jan-Lennard Struff (GER) bat Illya Marchenko (UKR) 6-1, 6-1
Steve Johnson (USA) bat Guido Pella (ARG) 6-4, 7-5
Pablo Carreño (ESP) bat Fabio Fognini (ITA) 6-3, 6-1
João Sousa (POR) bat Andreas Seppi (ITA) 6-4, 6-4
Fernando Verdasco (ESP) bat Robin Haase (NED) 6-2, 3-2 (abandon)
Paolo Lorenzi (ITA) bat Benoît Paire (FRA) 6-4, 7-6 (7/4)