Novak Djokovic
Novak Djokovic | FRANCK FIFE / AFP

Bercy : Monfils s’incline contre Djokovic sans démériter

Publié le , modifié le

Novak Djokovic s’est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Paris en disposant de Gael Monfils en deux sets (6-3, 7-6). Le numéro 1 mondial a réalisé un match plein, sérieux, contre un Monfils accrocheur et porté par les spectateurs du POPB. Le Serbe affrontera ce vendredi Andy Murray tandis que son rival pour le trône, Roger Federer, sera opposé à Milos Raonic (N.7). Et il n’y aura aucun Français en quarts de finale à Bercy pour la première fois depuis 2006.

Mené 15-30 au premier jeu, Novak Djokovic a appuyé d’entrée sur l’accélérateur pour réaliser le premier break du match et se détacher au score (3-0 après 9 minutes de jeu). Il ratait ensuite une balle de break et manquait deux revers consécutifs pour offrir le jeu à Gaël Monfils qui ouvrait enfin son compteur, pour le plus grand plaisir du public parisien. A 1-4, le Français serrait le jeu pour sauver sa mise en jeu. A 5-3, le Serbe servait pour le gain de la première manche mais il se retrouvait mené 15-40. Un service gagnant écartait la première, suivie d’une attaque de coup droit imparable pour effacer la deuxième. Deux points plus tard, après un retour de coup droit dans le filet, Monfils concédait le premier acte (6-3) en 36 minutes de jeu.

Monfils s'accroche en vain

A 1-1, Djokovic s’offrait deux occasions de breaker son rival. Le Belgradois n’en utilisait qu’une seule, réalisant un superbe retour de coup droit que ne pouvait contrôler Monfils parti à l’abordage. Le public, déçu, assistait à une démonstration de force du numéro 1 mondial, très précis et régulier du fon du court. A 2-1, Gaël Monfils se bloquait le pied en tentant de remettre une amortie du Serbe. Il se tenait un moment le genou avant de se relever. Djokovic en profitait pour passer le filet pour s’enquérir de la douleur du Parisien. Un geste apprécié par les fans. Quelques points plus tard, Monfils obtenait une nouvelle balle de break. A l’issue d’un échange disputé, il poussait Djokovic à la faute pour recoller à 2-2.

Dans la foulée, le vainqueur de Wimbledon obtenait deux opportunités de reprendre l’engagement adverse, mais La Monf’ serrait le jeu pour remporter le jeu sur un ace à 213 km/h. Les deux joueurs se rendaient coup pour coup (4-4). Les deux hommes arrivaient au jeu décisif. Monfils craquait le premier avec une vilaine double faute. Djokovic se détachait (4-1, deux services à suivre, puis 5-2). Un ultime revers du Parisien achevait sa course derrière la ligne de fond (7-2). Le rythme imposé par "Nole" était un peu trop haut pour lui aujourd'hui. 

"C’est toujours difficile de jouer Gaël ici car il est très soutenu", a confié Djokovic à l'issue de son match rondement mené. "Il a un gros coup droit et il joue bien ici". "Contre Andy Murray, ça sera dur", a-t-il ajouté. "On s’est joué de nombreuses fois sur toutes les surfaces. J’ai confiance, mon jeu est là, je peux le battre."

Grégory Jouin @GregoryJouin

Masters 1000