Bercy: Interviews croisées Novak Djokovic - Andy Murray

Bercy: Interviews croisées Novak Djokovic - Andy Murray

Publié le , modifié le

A l'entame du BNP Paribas Masters de Bercy, les deux meilleurs joueurs du monde, Novak Djokovic et Andy Murray, se sont prêtés au jeu des conférences de presse. Ils luttent tous deux pour la place de N.1 mondial, occupée par le Serbe mais que le Britannique peut lui chiper en cas de succès à la fin de la semaine. Sans entraîneur à Bercy, les deux hommes sont sur la ligne de départ pour le sprint final.

La forme

Novak Djokovic: "Je me sens très bien. J'ai rajeuni, j'ai l'impression. Je suis régénéré et je suis très heureux d'être ici de retour dans cette ville où j'ai de merveilleux souvenirs, surtout cette année."

Andy Murray: "Je me sens bien. J'ai fait une pause après Shanghai, j'en avais bien besoin. Je n'ai pas tapé de balle du tout avant d'arriver à Vienne. Après, j'ai bénéficié d'un abandon de l'adversaire le samedi, ce qui m'a bien servi car j'ai pu me reposer."

Le tournant de la saison

Novak Djokovic: "J'ai gagné Roland-Garros cette année et cela m'a amené beaucoup de joie d'un côté mais d'un autre côté cela m'a pris beaucoup d'énergie. Je me suis senti un petit peu épuisé après et j'étais un peu moins motivé. Il a donc fallu que je redécouvre ce sentiment d'être sur le court et de me pousser au maximum. Mentalement il a fallu que je redéfinisse mes objectifs. Il y avait un certain nombre de choses qui se produisaient sur le court et en dehors du court et il fallait vraiment que je me retrouve et que je m'assure de pouvoir être suffisamment performant, en tout cas au niveau que j'espérais pour moi-même. Je me sens bien parce que les choses sont plus claires, elles vont dans la bonne direction et je suis très concentré sur Paris, sur ce tournoi."

Vidéo: La balle de match de la finale de Roland-Garros 2016

Andy Murray: "Je crois que cette saison sur gazon a été très importante pour moi. J'avais perdu beaucoup de finales très serrées. Roland-Garros a été très dur pour moi cette année et donc j'ai pu rebondir et gagner à Wimbledon, ce qui m'a donné beaucoup de confiance, beaucoup de motivation. Je sais que si je peux travailler dur, je peux être compétitif par rapport au tout meilleur joueur et dans les plus grands tournois. Evidemment, si vous êtes excellent pendant six mois et que vous vous êtes blessé pour les trois derniers mois vous pourrez penser vouloir être mieux classé mais là j'ai été en bonne santé pendant toute l'année et ces derniers quatre/cinq mois, j'ai joué mon meilleur tennis."

La place de N.1 mondial

Novak Djokovic: "Là, je me bats pour le classement mais le classement est toujours là et ensuite il y a le trophée. J'ai toujours envie de le tenir dans mes mains à la fin du tournoi, comme les autres joueurs d'ailleurs. Je me suis déjà trouvé dans ce type de situation par rapport au classement et je sais comment faire et je vais essayer de faire les choses le plus simplement possible."

Andy Murray: "Cela ne dépend pas de moi en fait. Tout ce que je peux faire, c'est essayer de gagner mes matchs mais même si je les gagne tous cette semaine, je risque quand même de ne pas être n° 1 à la fin. Cela dépend de Novak, c'est lui qui est en tête, pour l'instant. S'il gagne ses matchs et qu'il arrive dans les derniers stades des deux derniers tournois, il va conserver sa place de N.1."

Le regard su​r son rival

Novak Djokovic: "Sa deuxième partie de l'année est assez remarquable, elle est incroyable. Il a gagné beaucoup de matchs et quelques tournois aussi d'affilée maintenant. Il joue sans doute son meilleur tennis, le meilleur tennis de sa vie. Il est très fort en ce moment. Il mérite d'être en position de terminer l'année en tant que n°1 mondial."

Andy Murray: "Effectivement, je mérite ce classement de N.2 mondial et Novak mérite d'être N.1. Il a eu aussi une bonne année. Il a perdu contre Bautista en demi-finale à Shanghai, la finale à New York et a gagné à Toronto. Il a perdu contre Del Potro qui est un très bon joueur aux Jeux Olympiques. C'était une surprise évidemment mais à part cela, il a eu une très bonne année, avec une ou deux défaites seulement un peu inattendues. Mais sinon son année a été incroyable."

Vidéo: Bercy au menu de la semaine sportive

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Masters 1000