David Ferrer
David Ferrer | MIGUEL MEDINA / AFP

Bercy: Ferrer dégomme Gilles Simon

Publié le , modifié le

Le tenant du titre David Ferrer (N.3) a écrasé Gilles Simon (N.15) en deux sets (6-2, 6-3) pour se qualifier pour les quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, ce jeudi. L'Espagnol n'a jamais laissé le Français, fatigué par son combat de trois heures face à Mahut, entrer dans la recontre. Il affrontera vendredi Milos Raonic (N.10) ou Tomas Berdych (N.6) et partira favori vu la forme qu'il affiche.

Vainqueur de la révélation Jerzy Janowicz en finale de l'édition 2012, David Ferrer avait prouvé qu'il était capable de remporter un tournoi de la catégorie Masters 1000. Il pourrait bien remettre le couvert cette année vu la manière dont il avance dans le tournoi, tranquillement et sans faire (autant) de bruit que les cadors au charisme plus prononcé.

Simon trop juste pour exister

Il possède un tableau progressif qui devrait normalement lui valoir une demi-finale face à son compatriote Rafael Nadal sur une surface qui lui convient mieux qu'au Majorquin (encore faut-il que le vainqueur de l'US Open mate Janowicz puis Gasquet ou Nishikori ensuite).

Dans ce match à sens unique, Ferrer a mieux servi que Simon, même sur deuxième balle (58% contre 37%). Il a marqué davantage de points gagnants (17 à 14) et commis moins de fautes directes (19 à 33). Il s'est montré offensif à souhait et adroit au filet (12/13). Il a surtout converti 3 balles de break sur 6 contre aucune (sur 2) à son rival français, bien décevant mais visiblement trop limité physiquement pour rivaliser avec l'une des références du circuit.