Julien Benneteau - Toronto 2014
La motivation de Julien Benneteau | AFP - RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Benneteau facile à Cincinnati

Publié le , modifié le

Le Français Julien Benneteau a franchi sans encombre le cap des huitièmes de finale lors du Masters1000 de Cincinnati en dominant le Polonais Jerzy Janowicz (7-5, 6-1). En quarts de finale, il retrouvera Stan Wawrinka, vainqueur de Marin Cilic (3-6, 6-0, 6-1). Andy Murray et Milos Raonic sont également passés mais l'Ecossais et le Canadien ont eu très chaud

Déjà convaincant face à Ward au tour précédent, Julien Benneteau a encore haussé le ton pour se défaire du bombardier Janowicz qu'il n'avait jamais battu auparavant en trois confrontations. "C'est une belle victoire, parce que ce n'est pas évident d'affronter un  joueur avec un si gros service que Janowicz. Il y a eu un ou deux jeux un peu  dangereux sur mon service dans le premier set, mais j'ai bien gérer les points  importants", s'est-il félicité. "J'ai converti ma première balle de break et ça lui a mis un petit coup au  moral. Derrière, il a un peu baissé alors que moi j'ai maintenu mon niveau de  jeu", a poursuivi le Français de 32 ans.

Le Bressan, 41e au classement ATP, a atteint pour la deuxième fois de  l'année un quart de finale d'un Masters 1000, la catégorie de tournois la plus  importante après ceux du Grand Chelem. En mars, il s'était hissé en quart de finale du tournoi d'Indian Wells,  déjà sur dur et déjà aux Etats-Unis. Son adversaire en quart, Wawrinka, a lui eu besoin de trois sets pour venir  à bout du Croate Marin Cilic 3-6, 6-0, 6-1. Benneteau a remporté deux de ses trois précédentes confrontations avec  Wawrinka, vainqueur de l'Open d'Australie 2014 et 4e mondial. "Je sais que j'ai un gros match à faire si je veux gagner... Il fait partie  du top 5, c'est un joueur fabuleux que je respecte beaucoup. Ce sera une partie  difficile mais j'espère pouvoir faire un grand match", a déclaré le Français.

Andy Murray et Milos Raonic sont également en quarts de finale mais tous les deux ont eu besoin de trois sets, et d'un jeu décisif dans l'ultime manche, pour se défaire respectivement de John Isner (6-7[3], 6-4, 7-6[2]) et de Steve Johnson (6-7[7], 6-3, 7-6[4]). Au tour suivant, le protégé d'Amélie Mauresmo affrontera le vainqueur du duel entre Federer et Monfils tandis que le Canadien sera opposé à l'Italien Fognini, tombeur de Lu (3-6, 6-3, 6-3).

Julien Lamotte