Rebeka Masarova
Rebeka Masarova, lors de son sacre à Roland Garros chez les juniors | MIGUEL MEDINA / AFP

Masarova, 16 ans, emporte tout à Gstaad

Publié le , modifié le

Sur la lancée de son premier titre en Grand Chelem chez les juniors, à Roland-Garros, la Suissesse Rebeka Masarova, 16 ans, a tout emporté sur son passage au tournoi sur terre battue de Gstaad, se propulsant en demi-finales, samedi, en attendant mieux.

"Je me sens dans une forme incroyable. Je m'étais tellement bien préparée mentalement et physiquement pour ce tournoi et j'étais si heureuse de disputer ce (premier) match qui va me donner une bonne expérience", s'est exclamée Masarova après avoir battu en trois sets la Serbe Jelena Jankovic, ancienne N.1 mondiale, jeudi. Ni la pluie, ni la longue attente (trois jours), et encore moins ses adversaires (Jankovic, Anett Kontaveit, Annika Beck) ont réussi à l'arrêter. Samedi matin, elle n'a fait qu'une bouchée (7-5, 6-2) de l'Allemande Beck, pourtant 38e mondiale et qui a déjà gagné neuf titres dans sa carrière.

Du haut de son 797e rang mondial, l'invitée Masarova, qui a moins bien servi que son adversaire en première balle (69 contre 75%), n'a mis que 69 minutes pour atteindre la première demi-finale de sa carrière où elle affrontera, dans l'après-midi, sa compatriote Viktorija Golubic, 105e mondiale et victorieuse de l'Allemande Carina Witthöft (100e) 7-6 (7/4), 7-6 (7/4). Rebeka Masarova s'est surtout montrée performante sur les points importants (67% de breaks transformés contre 43). Une troisième Suissesse, Timea Bacsinszky, la mieux classée des trois (17e mondiale), se retrouve aussi dans le dernier carré après une leçon d'efficacité infligée à la Suédoise Larsson (55e) 6-0, 6-1. Pour une place en finale, Bacsinszky, victorieuse à Rabat cette année, affrontera la Néerlandaise Kiki Bertens (26e) qui n'a laissé que quatre jeux à la Russe Irina Khromacheva (118e) 6-3, 6-1.

AFP