Roger Federer Wimbledon 2012
A 31 ans, Roger Federer remporte son 17e titre du Grand Chelem. A Wimbledon, dans ce Central Court qui est devenu son jardin à force d'y triompher (sept titres). Encore face à Andy Murray. L'Ecossais tombe en quatre sets après avoir enlevé le premier 4-6, 7-5, 6-3, 6-4. Le Suisse repousse une nouvelle fois les propres limites qu'il avait fixées. | AFP - GLYN KIRK

Le Top 5 des plus grosses surprises à attendre en 2015

Publié le , modifié le

A quelques heures de la reprise de la saison tennistique, la rédaction a établi une liste des cinq plus grosses surprises qui pourraient marquer l'année 2015. Vous pouvez donner votre avis sur les événements qui ont le plus de chances de se réaliser en participant au sondage.

Nadal battu à Roland-Garros

A 28 ans, Rafael Nadal rêve de conquérir pour la dixième fois de sa carrière le titre des Internationaux de France. Pour celui qui n'a perdu qu'un seul match dans sa carrière sur les courts de la Porte-d'Auteuil, ce serait une véritable apothéose. Mais les années passent, et sa suprématie sur la terre-battue est chaque fois plus menacée. En 2014, il n'avait gagné que le tournoi de Madrid, précédant Roland-Garros, bien loin de ses standards habituels (il avait chaque année gagné au moins 3 titres avant Paris depuis 2005 sauf en 2011 où il n'avait gagné "que" Barcelone et Monte-Carlo). Son jeu, fait d'un engagement physique total, et les progrès de ses adversaires (Djokovic notamment) ont nettement réduit la marge qu'il avait précédemment sur la concurrence. Et les petites blessures émaillent de plus en plus ses saisons.

Rafael Nadal et Novak Djokovic
Rafael Nadal et Novak Djokovic

Federer gagne un 18e Grand Chelem

Cela fait trois ans que son déclin est annoncé. Roger Federer a pourtant conclu, à 33 ans, une saison au 2e rang mondial, avec dans sa besace l'un des derniers titres qui manquait à son palmarès: la Coupe Davis. En plus, généralement débarrassé de ses récurrents problèmes au dos, il est passé de peu à côté d'un 8e sacre à Wimbledon, échouant face à Novak Djokovic, devant déclarer forfait contre le Serbe en finale du Masters, et écjhouant en demi-finales en Australie et à l'US Open. Sans oublier ses deux victoires de plus en Masters 1000, auxquelles il fait ajouter trois finales perdues. Bref, redevenu conquérant et offensif depuis l'arrivée de Stefan Edberg dans son box, le Suisse a retrouvé des couleurs.  Et c'est bien sur le gazon britannique qu'il a le plus de chances de décrocher un 18e titre en Grand Chelem, derrière lequel il court depuis... Wimbledon 2012.

Serena Williams et Novak Djokovic ne gagnent aucun Grand Chelem

Ils sont les deux N.1 mondiaux. Impressionnants au meilleur de leur forme, Serena Willliams et Novak Djokovic sont de véritables machines à gagner. La première a conclu sa saison forte d'un 18e Grand Chelem (US Open), et de 51 victoires pour 11 défaites, alors que le deuxième l'a conclue sur un 3e Masters de suite, un nouveau Grand Chelem (Wimbledon), quatre Masters 1000 et un total de 61 victoires pour 8 défaites. Pourtant, l'un comme l'autre ont connu des soubresauts. Cela s'est passé notamment en Grand Chelem pour l'Américaine (4e tour en Australie, 3e à Wimbledon, 2e à Paris), et au mois d'août pour le Serbe (8e de finale à Toronto et Cincinnati). Sur le circuit masculin, deux nouveaux joueurs ont inscrit leur nom au palmarès d'un Grand Chelem (Wawrinka et Cilic), et sur le circuit féminin, une nouvelle vague de jeunes joueuses talentueuses (Bouchard, Halep...). Voilà autant de concurrence en plus.

L'Américaine Serena Williams
L'Américaine Serena Williams

La nouvelle vague prend le pouvoir du circuit féminin

Eugénie Bouchard, à seulement 20 ans, s'est hissée dans le dernier carré en Australie et à Roland-Garros, a atteint la finale à Wimbledon et les 8e de finale à l'US Open. C'est l'une des belles révélations de la saison 2014. Avec toute cette expérience en plus, la Canadienne va se présenter en candidate pour un titre chaque semaine. Simona Halep a deux ans de plus qu'elle mais a presque fait aussi bien: quarts en Australie, finale à Paris, demi-finale à Londres et 3e tour à New York. La Roumaine pointe désormais en 3e position au classement mondiale, et elle a semé le trouble sur le podium. Là-aussi, une confirmation passerait par une victoire en Grand Chelem. Encore deux ans de plus pour Agnieszka Radwanska (25 ans), dont l'inconstance pourrait être réglée par l'apport de la légendaire Martina Navratilova dans son box. L'ancienne N.1 mondiale peut trouver les clés d'un mental faillible dans les moments de tension de la Polonaise, demi-finaliste en Australie en 2014. Ancienne N.1 mondiale, plus ancienne sur le circuit que toutes les autres malgré ses 24 ans, Caroline Wozniacki a retrouvé le chemin des sommets, en atteignant la finale de l'US Open et en retrouvant le Top 10. Idem pour Petra Kvitova (24 ans), victorieuse à Wimbledon, Et une Garbine Muguruza, révélation de Roland-Garros 2014 (quarts de finale), peut également faire trembler les meilleures.

Les Français sans blessure

Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gaël Monfils, et surtout Benoît Paire, ont été grandement perturbés par des blessures ou des vagues à l'âme en 2014. Cela a en grande partie expliqué leur recul dans la hiérarchie mondiale (aucun n'était qualifié pour le Masters en simple). A l'aube de cette nouvelle saison, Tsonga est 12e, Monfils 18e, Simon 21e et Gasquet 26e, devancé par Benneteau (25e). Gêné par un changement de jeu avec son nouveau staff et par un changement de raquette, le leader du tennis français a juste "sauvé" sa saison avec un nouveau Masters 1000 à son palmarès. Gaël Monfils a choisi de rejoindre Jan de Witt, qui s'occupe de Simon, après une année sans coach. Leur talent est toujours là, et si leur physique tient le coup, on pourrait les retrouver en haut de l'affiche en 2015. A moins que la défaite en finale en Coupe Davis ait trop marqué les esprits...

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze