Djokovic Melbourne ombre 2016
Le monde du tennis dans la tourmente des matches truqués | Matias Delacroix / NurPhoto

Le monde du tennis va ouvrir une enquête indépendante sur les matches truqués

Publié le , modifié le

Les autorités du tennis mondial (ATP, WTA, Fédération internationale ITF, comité du Grand Chelem) ont annoncé l'ouverture d'une enquête indépendante destinée à faire la lumière sur les soupçons de matches truqués, révélés juste avant le début de l'Open d'Australie. Dans un communiqué commun, l'ATP, la WTA, l'ITF et le comité des quatre tournois du Grand Chelem ont expliqué que l'enquête indépendante était destinée à renforcer l'intégrité du jeu tout en appelant les gouvernements à travers le monde à transformer en infractions criminelles les matches truqués.

"L'environnement global de tous les grands sports, y compris le tennis, a  beaucoup changé au cours des huit dernières années et, avec les révélations  parues dans les médias, nous sommes persuadés que le moment est venu de voir  comment nous pouvons continuer à combattre la corruption dans notre sport",  explique notamment le communiqué. Seize joueurs du top 50 mondial, y compris des vainqueurs de tournois du  Grand chelem, sont soupçonnés d'avoir truqué des matches en lien avec des paris  frauduleux au cours des dix dernières années, ont rapporté le 18 janvier la BBC  et le site BuzzFeed.

Les gouvernements en renfort

Selon ces médias britanniques, huit des joueurs incriminés, mais non punis  par l'ATP, sont inscrits à l'Open d'Australie. "Etant donné la gravité de la situation, nous demandons à tous les  gouvernements de par le monde de transformer en infraction criminelle les matches truqués, avec les moyens des agences nationales de lutte contre les crimes et en coopération avec les comités d'éthique du sport et d'autres  entités concernées", ajoute le communiqué.

Un comité d'éthique mieux armé

La priorité de la commission d'enquête indépendante, présidée par Adam  Lewis QC, un expert en droits des sports basé à Londres, est de voir comment  rendre plus transparent et mieux équipé en ressources le comité éthique du  tennis, l'organe de lutte contre la corruption de ce sport. Selon Buzzfeed, les représentants des syndicats de paris clandestins  contactaient les joueurs dans leurs chambres d'hôtel lors de grands tournois en  leur promettant 50.000 dollars ou plus de récompenses. Le N.1 mondial Novak Djokovic a déclaré qu'il avait été lui-même victime  d'une tentative de corruption en 2007.

AFP