Laver Cup pour l'Europe

Laver Cup : L'Europe de Federer et de Nadal l'emporte pour la 3e fois

Publié le

L'équipe Europe, emmenée par Roger Federer et Rafael Nadal, a remporté dimanche la Laver Cup face à une formation du reste du monde et s'impose pour la troisième année d'affilée depuis la création de l'épreuve.

Sans véritable enjeu comptable ou sportif, la Laver Cup draine chaque année, depuis qu'elle a été créée, des émotions particulières. Roger Federer et Rafael Nadal ont une nouvelle fois fait étalage de leur complicité. On a vu des champions serrer des poings ou trembler pendant les matches de leurs camarades. On a vu des rivaux habituels pendant la saison se serrer dans les bras comme des gamins. Et on a vu l'Europe l'emporter.

La journée avait pourtant mal commencé pour l'Europe. Rafael Nadal, récent vainqueur à l'US Open, avait dû se retirer en raison d'une inflammation à la main. Dominic Thiem, qui ouvrait le bal face Taylor Fritz, s'était tétanisé au moment de boucler la rencontre dans le tie-break décisif. Résultat, l'Europe se retrouvait menée 11-7 au moment où Roger Federer entrait en scène. 


Le Suisse a alors remporté son 6e simple en 6 rencontres jouées en Laver Cup face à John Isner. Impeccable sur son service, souvent dangereux sur celui d'Isner, il a logiquement dominé l'Américain dans le tie-break de la 2e manche pour ramener son équipe à 11-10. Alexander Zverev s'est alors chargé de donner la victoire aux Bleus (les Européens) face à Milos Raonic en trois sets 6-4, 3-6, 10-4. 

Véritable théâtre moderne du tennis ou grand illusion magnifiquement orchestrée, la Laver Cup a - encore - fait mouche ; une prochaine édition est déjà prévue à Boston en 2020 du 25 au 27 septembre.