Roland Garros balle prétexte
. | DR

La nouvelle "arnaque" des paris en ligne sur des matches féminins en Espagne

Publié le , modifié le

Le journal espagnol Marca a mis à jour une nouvelle astuce des parieurs en ligne autour des matches de tennis. Selon le quotidien, sur les tournois féminins Futurs, Challengeurs et 10 000 dollars, les parieurs, présents dans les tribunes, profitent du laps de temps (20 à 30 secondes) séparant la fin du point et son intégration dans le système informatique en direct, pour effectuer leurs paris en toute connaissance de cause. Et certains n'hésitent pas à intervenir dans la partie ou auprès des joueurs pour favoriser leurs pronostics.

"Mafia dans le tennis". Tel est le titre de Marca de son édition du jour. Selon le journal espagnol, une véritable organisation se serait créée autour des matches de tennis du circuit féminin secondaire (10 000 dollars, Futurs, Challengeurs). L'objectif: parier en ligne sur les matches en cours. Le moyen: profiter de la technologie et de l'obligation faite aux organisateurs de ces tournois de rentrer en direct les résultats sur le site internet de Livescore. Seulement entre le moment où le point se joue, et où le système intègre les données, il se passe 20 à 30 secondes. C'est donc en connaissant parfaitement le résultat que les parieurs peuvent miser.

L'astuce est légale. Mais selon Marca, une organisation s'est mise en place autour de ce procédé. Ils seraient entre 20 et 40 autour des terrains, âgés de 20 à 30 ans, un smartphone à la main, qui se définissent comme "des suiveurs du circuit ITF féminin", à suivre les matches. Mais l'appât du gain semble faire franchir certaines lignes. Le journal parle de menaces de mort, de promesses d'argent en échange d'un résultat (souvent une défaite) prévue à l'avance. Et si cela ne suffit pas, ils interviennent durant la rencontre, à coups de cris ou de "5 000 euros pour toi si tu perds ton jeu de service". Avec un effet de groupes qui leur garantit une impunité dans des épreuves de second plan, ces personnes feraient régner un climat de peur.

Depuis plusieurs années, les paris en ligne sont énormément surveillés. La corruption est l'un des dangers du sport professionnel. C'est pour cela que la Fédération internationale a créé la Tennis integrity unit (TIU), chargé de surveiller tous les agissements tournant autour de la corruption. En mars dernier, la Fédération internationale avait suspendu deux joueurs, dont un Français (Elie Rousset), pour six mois (dont 3 avec sursis pour le Français), pour avoir "arrangé" le résultat d'un match, contre rétribution. 

La Une de Marca du 29 septembre
La Une de Marca du 29 septembre