Esther Vergeer
"J'ai eu une carrière folle, je ne peux plus rien obtenir de plus", a déclaré Esther Vergeer | AFP - LEON NEAL

La femme aux 470 victoires consécutives arrête la compétition

Publié le , modifié le

La Néerlandaise Esther Vergeer, une des plus grandes figures du handisport avec 470 victoires consécutives et invaincue depuis dix ans, a annoncé mardi qu'elle arrêtait la compétition de tennis fauteuil.

"Cela ne peut pas devenir plus beau", a déclaré Esther Vergeer, âgée de 31 ans et qui a remporté quatre médailles d'or en simple et trois en double aux  jeux Paralympiques, lors d'une conférence de presse à Rotterdam, citée par  l'agence de presse néerlandaise ANP. "J'ai eu une carrière folle, je ne peux plus rien obtenir de plus, la  boucle est bouclée", a ajouté la championne, soulignant qu'il lui avait fallu  beaucoup de courage pour prendre cette décision.

Tout en présentant sa biographie intitulée "Force et vulnérabilité", elle a  ajouté: "tout n'était pas doré, j'ai aussi eu mes incertitudes, d'où ce titre". Johan Cruijff a assuré que Mme Vergeer était "un exemple pour tout le  monde". "Nous nous plaignons vite de petites douleurs ou de maux de tête, mais les personnes comme Esther passent outre afin de pouvoir accomplir quelque chose", a déclaré la légende néerlandaise de football. "Elles peuvent aller  plus loin que nous, et tout le monde doit en prendre exemple".

Numéro 1 mondiale depuis 1999

Esther Vergeer, N.1 mondiale depuis 1999, n'a pas perdu un match en simple  depuis janvier 2003. Elle a décroché son premier titre paralympique à Sydney en  2000. La Néerlandaise, qui a toujours assuré ne pas viser le record historique de  555 victoires consécutives du joueur de squash pakistanais Jahangir Khan entre 1981 et 1986, avait déclaré que "beaucoup de monde" oubliait qu'elle devait  "travailler dur" pour engranger les victoires.

La championne est paraplégique depuis un accident médical à l'âge de 8  ans. Elle a débuté le tennis en fauteuil roulant pendant sa rééducation.

AFP