Karlovic fait tomber Djokovic... Gasquet n'en profite pas

Karlovic fait tomber Djokovic... Gasquet n'en profite pas

Publié le , modifié le

Sensation au tournoi de Doha où le numéro un mondial, Novak Djokovic a concédé sa première défaite de la saison ace à Ivo Karlovic au stade des quarts de finale. Le géant croate (2m11) a dominé le Serbe en trois sets 7-6 (7/2), 6-7 (8-6) et 6-4 grâce à son service dévastateur. "Djoko" n'a d'ailleurs pas pu prendre une seule fois le service de son adversaire dans la partie. En dem-finale, Karlovic sera opposé à David Ferrer tombeur de Dustin Brown un peu plus tôt dans la journée. Richard Gasquet aurait pu profiter de cette élimination qui voyait s'ouvrir devant lui les demi-finales. Il n'a pas su en profiter, battu séchement par Tomas Berdych 6-2, 6-1.

Le premier tournoi de l'année est décidément plein de surprise. Après Rafael Nadal, éliminé par Michael Berrer plus tôt dans la semaine, c'est son plus grand rival, Novak Djokovic est aussi tombé. Face à un adversaire plus coriace. Quand Ivo Karlovic est si précis et puissant au service qu'aujourd'hui, il n'y a pas grand chose à faire. Pas même pour le meilleure relanceur du monde. Pourtant NOvak Djokovic avait prouvé qu'il savait comment jouer Karlovic. En étant patient. Dans le premier set, Karlovic sert le feu mais Djokovic s'accroche. Jusqu'au tie-break. Dans ce jeu décisif, Djokovic détruit son adversaire et l'emporte 7-2.

Le scénario se répète dans le deuxième set qui va lui aussi jusqu'au jeu décisif. Mais cette fois-ci, Karlovic ne faiblit pas. Et s'impose 8/6. Dès lors, "Nole" commence à s'impatienter. Les aces qui lui arrivent sur la tête l'agacent. Plusieurs fois, il est pris à contre-pied et jette sa raquette. A son service, Karlovic ajoute un coup droit efficace. Sur la seule faiblesse de Djokovic sur son engagement, Karlovic s'infiltre. Et tient son service jusqu'au bout. Son dernier jeu est un moèdle du genre avec trois services gagnants. Ivo Karlovic a fait tomber Novak Djokovic.

Gasquet petit bras

Richard Gasquet avait une véritable opportunité de bien figurer dans ce tournoi, en profitant de l'hécatombe des favoris. Mais le Français n'avait visiblement pas les moyens pour lutter contre Tomas Berdych. Le Tchèque a dicté le tempo du match sans coup férir, en balayant Gasquet en moins d'une heure. A son actif, le Français n'a eu vraiment qu'une balle de break dans la première manche, qu'il n'a pas su convertir en trouvant le filet après un long échange. Berdych a imposé son jeu et le Français petit bras, n'a pas trouvé les armes pour exister dans ce match, laissant Tomas Berdych l'emporter sans lui laisser aucune chance.

Christian Grégoire