Jérémy Chardy à Indian Wells
Jérémy Chardy s'est fait éliminer 7-5, 6-4 par Roger Federer en 8e de finale à Indian Wells. | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Indian Wells : Pas de miracle pour Chardy et Herbert

Publié le , modifié le

Le Français Jérémy Chardy n'a fait aucun complexe face à Roger Federer, mais il n'a pas réussi à inquiéter le numéro 1 mondial en huitième de finale du Masters 1000 d'Indian Wells mercredi, tandis que son compatriote Pierre-Hugues Herbert a lui aussi chuté.

Il n'y a plus de Français en lice à Indian Wells, mais le dernier d'entre eux, Jérémy Chardy, a vendu chèrement sa peau. Il s'est certes incliné en deux sets 7-5, 6-4 face au roi du tennis masculin et tenant du titre, mais Roger Federer a dû se méfier jusqu'au bout du 100e mondial. "J'aime vraiment la façon dont il joue, il a un super coup droit, il frappe fort", a analysé, après coup, le Suisse. "On a livré un beau match, j'ai pris beaucoup de plaisir", a-t-il ajouté.

Dans le vent du désert californien, Federer, toujours invaincu en 2018 après quinze matches, et Chardy, impeccable au service (4 aces, 67% de premières balles), se sont livrés un beau duel et ont produit le plus bel échange du tournoi conclu par un tweener (coup entre les jambes) du Français parfaitement ajusté, repris en demi-volée par son adversaire. "Je pense que j'ai fait ce qu'il fallait faire et j'ai bien servi (...) La seule solution pour l'inquiéter, c'était de bien servir en variant, et dès que je pouvais de l'agresser avec mon coup droit. Je l'ai bien fait sur tous mes jeux de service, même si je me suis fait breaker deux fois du match", a souligné Chardy.

Retrouvailles Federer/Chung

Roger Federer, 36 ans, affrontera en quarts de finale le Sud-Coréen Chung Hyeon (N.26), vainqueur plus tôt de l'Uruguayen Pablo Cuevas (N.34) 6-1, 6-3.  Il s'agira de retrouvailles pour Federer et Chung qui s'étaient affrontés en demi-finales de l'Open d'Australie, mais le Sud-Coréen, 21 ans, avait été contraint à l'abandon.

Plus tôt, Pierre-Hugues Herbert avait plié face l'Allemand Philipp Kohlschreiber (N.37), tombeur la veille du N.3 mondial Marin Cilic, en deux sets 6-4, 7-6 (7/1).  Herbert, spécialiste du double et 93e mondial au classement ATP, n'avait jamais disputé en simple un 8e de finale d'un Masters 1000, les tournois les plus importants après ceux du Grand Chelem, et a manqué de fraîcheur après l'enchaînement des matches en simple et double. "C'est surtout le début du match où je n'ai pas bien joué. J'ai eu des hauts et des bas, et ça n'a pas été un match plein, complet", a-t-il regretté.

Déclarations : 

Jérémy Chardy : "Je ne suis pas frustré. Je pense que j'ai fait ce qu'il fallait faire et j'ai bien servi. Derrière mes premières balles, j'étais très agressif, je ne lui ai pas laissé de temps. On parle beaucoup de son coup droit, mais son service est très dur à lire. Ca met de la pression sur tes jeux de service. Avec le même lancer il peut servir partout et avec tous les effets, et après si tu rates ton retour, il prend tout de suite l'ascendant. Mais dans l'ensemble je suis content de mon match. j'ai produit un bon niveau de jeu durant tout le tournoi. La seule solution, c'était de bien servir en variant, et dès que je pouvais de l'agresser avec mon coup droit. Je l'ai bien fait sur tous mes jeux de service, même si je me suis fait breaker deux fois du match. Dans l'ensemble, ça fait du bien de bien se sentir sur le court et de prendre du plaisir". 

AFP