Indian Wells : Novak Djokovic et Naomi Osaka déjà éliminés !

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Naomi Osaka est tombée en 8e de finale du tournoi d'Indian Wells.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le N.1 mondial Novak Djokovic et sa vis-à-vis féminine Naomi Osaka sont tombés de haut dans la nuit de mardi à mercredi à Indian Wells: ils ont été éliminés, sèchement, deux mois après avoir remporté l'Open d'Australie.

"Un jour sans" pour Novak Djokovic

Une image prémonitoire: après le report de son match contre Philipp Kohlschreiber, initialement programmé lundi soir, "Djoko" a échangé quelques balles sous une pluie battante et sur une pelouse gorgée d'eau avec l'un de ses entraîneurs. Le Serbe a bel et bien pris l'eau, lorsque son match du 3e tour, interrompu après un seul jeu, a repris mardi sous un soleil éclatant. Il a collectionné les fautes grossières et balancé un nombre inhabituel de coups droits trop longs et de revers hasardeux. Il s'est incliné en deux manches 6-4, 6-4. 

"Il faut le féliciter, car il a très bien joué d'un point de vue tactique et il a fait en sorte que je ne sois jamais dans ma zone de confort. C'était un jour sans pour moi et il a mérité sa victoire", a avancé Djokovic qui n'avait plus quitté un tournoi aussi prématurément depuis août dernier. 

En 8e de finale mercredi, Kohlschreiber, vainqueur de huit titres ATP, dont six sur terre battue, défiera l'un des joueurs en forme du moment, le Français Gaël Monfils (19e). Les deux grands rivaux de Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer, ont passé sans trembler le 3e tour, en battant respectivement Diego Schwartzman (6-3, 6-1) et Stan Wawrinka (6-3, 6-4).

Une Bencic "survoltée" renverse Osaka

Dans le tournoi féminin, Naomi Osaka a fait une "Djoko". La Japonaise, tenante du titre, a été surclassée par la Suissesse Belinda Bencic (6-3, 6-1) et n'a jamais trouvé de solution face à une joueuse survoltée qui a enchaîné une onzième victoire de suite, en incluant ses succès jusqu'au titre à Doha en février. "Je n'ai pas très bien joué, normalement après une telle défaite sur un score aussi net, j'aurais été déprimée, mais elle joue si bien en ce moment", a souligné Osaka. "Dans ces circonstances, je trouve que j'ai fait de mon mieux", a-t-elle avancé.

La N.2 mondiale, la Roumaine Simona Halep, a elle aussi chuté (6-2, 3-6, 6-2)n face à la Tchèque Marketa Vondrousova (61e) qui disputera à 19 ans son premier quart de finale dans un tournoi de ce standing.

Autre surprise, la Canadienne Bianca Andreescu, 18 ans, a fait chuter la Chinoise Wang Qiang (18e) 7-5, 6-2.
 

AFP