ATP Gasquet Richard coup droit 03 2010
Le Biterrois Richard Gasquet | AFP - Getty Images

Gasquet sort Davydenko, Clément sans lutter

Publié le , modifié le

Son match était loin d'être gagné d'avance, mais Richard Gasquet a bien dompté le Russe Nikolay Davydenko (N.6) en s'imposant 6-3, 6-4, 6-2. Habitué à des matches âprement disputés, Arnaud Clément n'a pas eu besoin de forcer pour se débarrasser d'Eduardo Schwank. L'Argentin a abandonné alors qu'il était mené 6-3, 5-5. Paul-Henri Mathieu a disposé e" son compatriote Guillaume Rufin 7-6, 6-4, 6-3. Novak Djokovic (N.3) a eu du mal à conclure contre Petzschner.

LE TABLEAU DE L'US OPEN

Depuis son probant succès au premier tour face à la tête de série N.16, le Chypriote  Marcos Baghdatis, Clément se retrouve donc au 3e tour, un niveau qu'il  n'avait plus atteint depuis 2005 à Flushing Meadows, où son meilleur résultat  reste un quart de finale il y a pas moins de dix ans !    Le tournant du match a eu lieu au moment où Clément se trouvait mené 4-2 dans le deuxième set. Il est parvenu à débreaker grâce à un revers gagnant le long de la ligne, ce qui a pris à contre-pied son adversaire et ce dernier s'est alors tordu la cheville gauche. Mais visiblement les soins du kiné et l'apport d'une attelle, n'y ont rien fait. Lorsque Clément a remporté son jeu de service pour égaliser à 5 jeux  partout, Schwank a préféré écourté la rencontre.

Au prochain tour, Clément devra se remonter les manches pour espérer s'en sortir face à Mardy Fish. "Contre Fish,  ça sera compliqué. Il joue très bien et il est très attendu. Il attend beaucoup  de cet US Open. Moi je me sens mieux dans mon jeu et dans ma tête. Le match aura  lieu sur un grand court, j'espère ne pas passer à côté du match comme contre  Federer à Wimbledon (au 3e tour aussi, ndlr). Je sais exactement à quoi  m'attendre si c'est sur le central. J'ai déjà battu des Américains sur ce  court." Tête de série N.19, l'Américain se voit pousser des ailes depuis ses succès à Newport et à Atlanta en juillet et sa finale à Cincinnati en août. Au 2e tour, Fish a dominé l'Uruguayen Pablo Cuevas 7-5, 6-0, 6-2, pour remporter un 17e match lors de ses 19 dernières

Redescendu à la 38e place mondiale, Gasquet n'a pas tremblé face au N.6 mondial, le Russe Nikolay Davydenko, qu'il a éliminé en trois sets (6-3, 6-4, 6-2). Le Français rencontrera au 3e tour le vainqueur du match entre le Brésilien Thomaz Bellucci (N.26) et le Sud-Africain Kevin Anderson, 77e mondial. Gasquet peut surtout se targuer de n'avoir pas perdu un seul set depuis le début du tournoi. S'appuyant sur un excellent retour de service, Gasquet a mis la pression sur son adversaire. "C'est une belle victoire, surtout au niveau du service. Peut-être qu'il  y a eu un peu de fébrilité sur la fin. L'envie de tuer le match peut en être la  raison. En cinq sets il peut se passer plein de choses. En Grand Chelem, c'est  là où il faut battre les meilleurs. Aujourd'hui, je sentais bien mes coups. Et  je n'ai pas eu de douleurs, et ça, c'est important", a précisé le Biterrois. Davydenko, absent des terrains plusieurs mois, de mi-février à mi-juin,à cause d'une fracture du poignet gauche, n'a pas retrouvé sonmeilleur niveau.

Pas de souci en revanche pour Roger Federer. Le Suisse (N.2) a battu l'Allemand Andreas Beck en trois sets 6-3, 6-4, 6-3, et continue son petit bonhomme de chemin. Il retrouvera au prochain tour Paul-Henri Mathieu, vainqueur de son compatriote Guillaume Rufin 7-6 (7/3), 6-4, 6-3. Tombé à la 109e place mondiale, le Strasbourgeois voit enfin ses efforts récompensés par des résultats cette année. Après avoir cumulé les défaites au 1er tour en 2010 (9 fois en quatorze tournois), il réalise, comme à Wimbledon (où il avait atteint les 16e de finale), un bon tournoi du Grand Chelem. Le problème, c'est que désormais, c'est l'ancien N.1 mondial qui se met en travers de son chemin pour le 3e tour, un joueur qu'il n'a jamais battu en quatre affrontements.

Novak Djokovic va mieux, mais n'est pas encore au mieux. Après son 1er tour plus que hésitant (victoire en cinq sets contre Troicki), la tête de série N.3 s'est défait en trois sets accrochés de l'Allemand Philipp Petschner 7-5, 6-3, 7-6 (8/6). Finaliste ici-même en 2007 et demi-finaliste ces deux dernières années (Federer étant à chaque fois son bourreau), le Serbe a empoché les deux premiers sets sans trop d'histoires mais le troisième s'est révélé plus compliqué, notamment parce que son service a commencé à lui jouer des tours. Il a fait le break à 3-3 pour mener 4-3 mais s'est étonnamment fait débraeker dans la foulée. Il a eu une occasion de reprendre le service de Petzschner au jeu suivant mais les deux joueurs ont tenu leur mise en jeu. Ce tie break a été complètement décousu, avec 9 des 14 points perdus par le serveur du point. Petzschner a ainsi fait le mini break le premier à 1-1 mais l'a perdu au point suivant. Djokovic l'a fait dans la foulée, mais l'a immédiatement perdu. L'Allemand a alors repris le mini break, puis il l'a perdu de nouveau... Le Serbe l'a refait de suite pour mener 5-4, deux services à suivre. Avec deux balles de match devant lui, Djokovic gâchait la première sur une double faute ! Et la deuxième sur une attaque coup droit dans le filet... A 6-6, tout était à refaire pour le Serbe. C'est là qu'il obtenait un bon coup de pouce de Petzschner, qui envoyait bêtement un coup droit missile dans le couloir. La 3e balle de match était la bonne pour "Djoko", sur son service. "Je peux être globalement satisfait de moi même si je lui ai donné des chances de revenir dans le match et qu'il ne faut pas faire ça,. Il y a des moments où j'ai été un peu fébrile. Mais Philipp est vraiment un très bon joueur, il a su varier le jeu et ne pas me donner un rythme." Au prochain tour, c'est l'inconstant James Blake qui lui est proposé, alors que l'Américain est tombé aussi bas de Paul-Henri Mathieu (108e mondial).

Romain Bonte