Le Suisse Roger Federer
Le Suisse Roger Federer | EMMANUEL DUNAND / AFP

Federer et les Bleus à l'heure américaine

Publié le , modifié le

Au cours d'une première journée de l'US Open de lundi à Flushing Meadows étirée en longueur en raison d'un violent orage qui a interrompu les parties pendant près de deux heures et demie, le bilan est bon pour les Français, avec la qualification de trois joueurs, Jérémy Chardy, Gilles Simon et Paul-Henri Mathieu, les deux derniers en cinq manches. Le numéro 1 mondial Roger Federer aussi réussi son entrée. Tout en douceur.

Tête de série dans un tournoi du Grand Chelem pour la deuxième fois seulement de sa carrière, Jérémy Chardy (n°32) a tranquillement écarté (6-3 6-4 6-3) l'Italien Filippo Volandri, beaucoup plus à l'aise sur terre battue. Le Palois de 25 ans, qui n'a jamais cédé son service (18 aces, 87% de points sur première balle) et a pris quatre fois celui de l'Italien, dont le dernier sur un jeu blanc pour clore la rencontre, aura un prochain tour à sa portée. "Un break a suffi pour les deux premiers sets", a noté Jérémy Chardy. "Au troisième set, j'ai eu une petite baisse de régime, je me suis un peu relâché sur l'agressivité et lui a davantage lâché les coups et essayé de venir un peu plus au filet. Il a eu une occasion de break, ne l'a pas faite et puis j'ai bien fini. C'était un match propre donc je suis content." Au prochain tour, le Palois affrontera l'Australien Matthew Ebden.

Simon et Mathieu en cinq manches

En revanche, ce fut plus compliqué pour Simon et Mathieu. Handicapé par une fissure d'un tendon de l'épaule, Gilles Simon, tête de série numéro 16, s'est battu comme un forcené pour arracher un succès en cinq sets (7-6 3-6 5-7 6-4 6-1 en 4h26) face à l'Américain Michael Russell, 101e mondial."Ce n'est pas une surprise, je suis diminué. Je fais ce que je peux, je ne  peux pas prétendre à autre chose", a constaté le natif de Nice. "Je n'ai pris  aucun plaisir, j'ai juste essayé de gagner. J'attends que ça passe." Le Français s'est accroché pour finir la rencontre en trombe. "Je m'étais mis dans la tête que je pouvais gagner", a-t-il déclaré. "Je savais que ça allait être affreux. Je suis juste content d'avoir gagné. Je n'ai aucune chance de me faire plus mal que cela. J'espère juste ne pas être ridicule au prochain tour." Ce sera face au Croate Ivo Karlovic ou au qualifié taiwanais Wang.

Dans un match au couteau et mené deux manches à a rien, Paul-Henri Mathieu, 128e mondial, est venu à bout en cinq sets (2-6 4-6 7-6 7-6 6-1) du Russe Igor Andreev. L'Alsacien est passé par un chas d'aiguille puisqu'il a sauvé deux balles de match dans le douzième jeu du quatrième set. Peu après, il a été mené 4-1 dans le tie-break avant d'empocher six points d'affilée et le set. En pleine confiance, et malgré quatre balles de débreak sauvées dans le troisième jeu, Mathieu a survolé le dernier set. "Je suis extrêmement content de pouvoir jouer ici", a dit "PHM". "Il y a un an à la même époque, j'étais dans un centre de rééducation dans le sud de la France donc pour moi (NDLR une absence de quinze mois consécutive à une opération d'une ostéotomie tibiale en mars 2011 pour soigner une arthrose au genou gauche), c'est déjà une victoire d'être ici un an après. Alors forcément, cette victoire a une saveur particulière." Comme à Roland-Garros cette saison où il avait joué trois matches en cinq sets, l'Alsacien de 30 ans a donc fait preuve de caractère et de mental. "C'est toujours agréable de gagner des matches en cinq sets. Cela s'est joué sur quelques points et j'ai pris ma chance sur les  points importants. Dans la cinquième manche, il a pris un coup sur la tête. Il y avait beaucoup de Français dans le public. Par moments, j'avais  l'impression de me retrouver à Roland", a apprécié l'Alsacien. C'est la deuxième fois cette saison que Mathieu gagne un match en concédant  les deux premiers sets. Il l'avait déjà fait au 1er tour de Roland-Garros,  contre l'Allemand Björn Phau.

Federer tranquille

Le numéro un mondial Roger Federer, en quête d'un sixième sacre à New York, a ainsi dominé de toute sa classe l'Américain Donald Young en à peine plus d'une heure et demie (6-3 6-2 6-4). "Revenir à New York en N.1 mondial est quelque chose de spécial", a indiqué Federer, qui a enregistré sa 62e victoire en 69 matches en carrière à Flushing Meadows. "J'espère que je vais continuer à prendre du plaisir ici". Federer a servi à 70% de premières balles pour écarter Donald Young, ancien numéro un mondial chez les juniors, qui a subi cette saison une crise de résultats, avec 16 défaites consécutives jusqu'au tournoi de Winston Salem la semaine dernière. "C'est bien si on considère que j'ai affronté un joueur très talentueux que je ne connaissais pas trop et contre lequel je n'avais jamais joué", a dit le Suisse. "Il y avait beaucoup de vent et c'était extrêmement humide. Je suis simplement content d'avoir maîtrisé les conditions et un dangereux adversaire."

Résultats du 1er tour

Roger Federer (SUI/N.1) bat Donald Young (USA) 6-3, 6-2, 6-4
Bjorn Phau (GER) bat Maxime Authom (BEL) 6-2, 4-6, 6-4, 7-6 (7/5)
Albert Ramos (ESP) bat Robby Ginepri (USA) 6-7 (3/7), 7-5, 6-4, 6-0
Fernando Verdasco (ESP/N.25) bat Rui Machado (POR) 6-1, 6-2, 6-4
Mardy Fish (USA/N.23) bat Go Soeda (JPN) 7-6 (7/3), 7-6 (7/2), 6-3
Nikolay Davydenko (RUS) bat Guido Pella (ARG) 7-5, 3-6, 6-4, 6-2
Gilles Simon (FRA/N.16) bat Michael Russell (USA) 7-6 (7/4), 3-6, 5-7, 6-4, 6-1
Flavio Cipolla (ITA) bat Blaz Kavcic (SLO) 6-4, 7-6 (7/5), 3-6, 6-3
Jack Sock (USA) bat Florian Mayer (GER/N.22) 6-3, 6-2, 3-2, abandon
Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) bat Somdev Devvarman (IND) 6-3, 6-2, 3-6, 6-4
Jurgen Zopp (EST) bat Denis Istomin (UZB) 3-6, 6-3, 6-3, 7-5
Andy Murray (GBR/N.3) bat Alex Bogomolov (RUS) 6-2, 6-4, 6-1
Ivan Dodig (CRO) bat Hiroki Moriya (JPN) 6-0, 6-1, 6-2
Feliciano Lopez (ESP/N.30) bat Robin Haase (NED) 6-3, 7-5, 6-2
Marcel Granollers (ESP/N.24) bat Denis Kudla (USA) 6-3, 4-6, 6-3, 7-6 (7/2)
James Blake (USA) bat Lukas Lacko (SVK) 7-5, 6-2, 3-6, 6-3
Paul-Henri Mathieu (FRA) bat Igor Andreev (RUS) 2-6, 4-6, 7-6 (7/1), 7-6 (7/4), 6-1
Marin Cilic (CRO/N.12) bat Marinko Matosevic (AUS) 5-7, 2-6, 6-4, 6-2, 6-4
Daniel Brands (GER) bat Adrian Ungur (ROU) 7-6 (7/4), 6-4, 7-6 (7/5)
Tim Smyczek (USA) bat Bobby Reynolds (USA) 1-6, 6-4, 6-2, 4-6, 6-4
Kei Nishikori (JPN/N.17) bat Guido Andreozzi (ARG) 6-1, 6-2, 6-4
Jérémy Chardy (FRA/N.32) bat Filippo Volandri (ITA) 6-3, 6-4, 6-3
Matthew Ebden (AUS) bat Tatsuma Ito (JPN) 7-6 (11/9), 6-3, 6-2
Martin Klizan (SVK) bat Alejandro Falla (COL) 6-4, 6-1, 6-2

Mathieu Baratas