La joie des Russes
La joie d'Ekaterina Makarova et Elena Vesnina | AFP - Alexander Nemenov

Une russie renversante va en finale

Publié le , modifié le

La Russie a retourné une situation désespérée face à la Slovaquie pour accéder à la finale de la Fed Cup, la fin de l'autre demi-finale entre l'Italie et la République tchèque ayant été reportée à lundi pour cause de pluie. Ce sera la huitième finale pour la Russie depuis l'éclatement de l'URSS en 1991. Elle en a gagné quatre (2004, 2005, 2007 et 2008) et perdu trois (1999, 2001 et 2011).

Menées 2-0 à l'issue des deux premiers simples samedi, les Russes auraient pu se résigner. Mais elles se sont révoltées, derrière Ekaterina Makarova. La 24e joueuse mondiale ne devait initialement jouer que le double, mais elle a bouleversé la donne. Préférée à Anastasia Pavlyuchenkova dans le quatrième simple, elle a permis à son équipe d'égaliser en battant l'expérimentée Daniela Hantuchova (6-3, 4-6, 6-4). Puis, associée à Elena Vesnina dans le double décisif, elle a apporté le point de la victoire contre la paire Hantuchova/Dominika Cibulkova (4-6, 6-3, 6-1).

Suspense entier entre l'Italie et la République Tchèque

Le suspense reste entier dans l'autre demi-finale, contrariée par les conditions climatiques. L'Italie mène 2 à 1 et reste en position de force pour faire tomber les doubles tenantes du titre. Mais, peut-être trop sûre d'elle-même, la N.1 italienne Sara Errani a manqué l'opportunité d'abréger la partie, en s'inclinant dimanche devant Petra Kvitova (2-6, 6-2, 6-0).

Cette rencontre a débuté avec cinq heures de retard sur l'horaire prévu à cause de la pluie. Et le quatrième simple entre Roberta Vinci et Lucie Safarova, puis le double éventuel, ont été reportés à lundi.

Gilles Gaillard

Fed Cup