Kristina Mladenovic
Kristina Mladenovic incrédule | MAXPPP - SEDAT SUNA

Mauresmo fait dans le classique pour affronter l'Italie

Publié le , modifié le

La capitaine de l'équipe de France de Fed Cup Amélie Mauresmo a retenu Alizé Cornet, Caroline Garcia, Kristina Mladenovic et Pauline Parmentier pour affronter l'Italie lors du premier tour, les 7 et 8 février à Gênes sur terre battue. Elle a reconduit la moitié des joueuses ayant pris part en avril 2014 à la victoire contre les Etats-Unis, synonyme de remontée parmi l'élite mondiale. Seules Parmentier et Mladenovic, alors blessée, n'avaient pas participé à cette rencontre.

Amélie Mauresmo n'a pas sélectionné la jeune Océane Dodin, 18 ans et 183e  mondiale, qui pour son premier tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie a réalisé une performance au premier tour en écartant l'Américaine Alison Riske, 40e. "Après un certain nombre de discussions avec Georges Goven et son père (qui  sont ses entraîneurs, NDLR) nous en avons conclu qu'elle n'était peut-être pas suffisamment prête, pas encore assez mature, pour intégrer l'équipe", a expliqué la capitaine. L'équipe de France ne partira pas favorite contre l'Italie, lauréate de quatre Fed Cup  lors des dix dernières années (2006, 2009, 2010, 2013). La France en a remporté deux (1997, 2003).

L'Italie compte dans ses rangs Flavia Pennetta, 12e, et Sara Errani, 14e, mieux classées que les Tricolores, et peut s'appuyer, en double, sur la meilleure paire du monde avec Errani et Roberta Vinci. La sélection transalpine n'a pas encore été dévoilée mais même en cas d'absence de l'une de ses meilleures joueuses, elle disposerait encore d'un élément coriace avec la jeune Camila Giorgi, 33e. Cornet est 19e, Garcia 36e, Mladenovic 71e et Parmentier 86e. "Ce sera difficile mais pas inaccessible, estime Mauresmo. Les joueuses ont beaucoup donné pour remonter dans le groupe mondial et ont su se remobiliser  alors que ce n'était pas si évident que cela. Elles ont maintenant envie de continuer à pousser." La rencontre aura lieu au Stadium 105 de Gênes, en salle et sur terre battue.

AFP