Fed Cup France Pays-Bas joie 042016
La joie du camp français après sa qualification en finale de la Fed Cup | AFP - Jean-François Monier

Les Françaises en finale de la Fed Cup

Publié le , modifié le

La France s'est qualifiée pour la finale de Fed Cup, en s'imposant 3-2 contre les Pays-Bas, après la victoire du double Garcia-Mladenovic contre Bertens-Hogenkamp en trois sets 4-6, 6-3, 6-3, au terme d'une demi-finale à suspense dimanche à Trélazé. En novembre prochain en finale, la France affrontera la République Tchèque, qui s'est difficilement débarrassée de la Suisse (3-2).

A égalité avec leurs adversaires, après la première journée et les deux premiers simples, les Françaises étaient pourtant mal embarquées dimanche après la défaite de Kristina Mladenovic (7-5, 6-4) contre une Kiki Bertens très entreprenante. Caroline Garcia a ensuite remis les Bleues sur de bons rails en s'imposant face à Arantxa Rus (6-3, 6-4) dans le dernier simple.

Un double explosif

Tout s'est donc ensuite joué sur le double. Amélie Mauresmo choisissait alors de reconduire les deux joueuses qui venaient de disputer leurs simples, en lieu et place d'Alizé Cornet et Pauline Parmentier annoncées initialement pour composer ce double. Mais Mladenovic et Garcia, régulièrement associées sur le circuit, pouvaient apporter une complémentarité et une certaine habitude pour un match décisif. En face, Bertens était encore sollicitée après avoir pourtant beaucoup donné. Sa paire avec Rikel Hogenkamp, a longtemps montré de belles dispositions face à des tricolores qui ont mis du temps à entrer dans la partie, et qui ont été malmenées dans la première manche.

Mais les Françaises sont ensuite montées en puissance et ont fini par faire craquer physiquement les Néerlandaises qui ne trouvaient plus guère de solutions. Garcia se montrait solide sur les retours, alors que Mladenovic rageuse prenait tous les risques... Cela payait puisque les Françaises explosives convertissaient l'ensemble de leurs tentatives sur service adverse. Les Pays-Bas s'accrochaient, mais Hogenkamp ne parvenait plus à suivre le rythme et commettait plusieurs fautes. Les joueuses d'Amélie Mauresmo pouvaient alors enfoncer le clou avec un dernier break décisif... Et manifester leur joie au milieu des drapeaux et d'une Marseillaise dans une ambiance bleue.  

Vidéo : Mauresmo : "Le week-end a été difficile" 

Christian Grégoire

Fed Cup