Amélie Mauresmo, capitaine de l'équipe de France de Fed Cup
Amélie Mauresmo lors de sa première rencontre comme capitaine de Fed Cup à Limoges | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Les filles de Mauresmo face au Kazakhstan en France

Publié le , modifié le

Le tirage au sort des barrages du Groupe II mondial de Fed Cup a mis face aux Françaises, battues à Limoges le week-end passé par l'Allemagne, l'équipe du Kazakhstan. Pour éviter la relégation en 3e division, les filles d'Amélie Mauresmo joueront encore une fois à domicile, les 20 et 21 avril prochains. Une rencontre largement à la portée de Marion Bartoli et ses coéquipières.

Elles auraient pu affronter les Polonaises d'Agniesza et Urszula Radwanska, ou encore aller en Argentine. Finalement, elles resteront en France pour recevoir le Kazakhstan de Yaroslava Shvedova (30e mondiale), de Ksenia Pervak (72e mondiale). Les filles de l'équipe de France de Fed Cup s'en sortent plutôt bien. Et elles peuvent envisager un peu plus sereinement le maintien en Groupe II mondial de Fed Cup, même si ce ne sera pas simple. "L'équipe la plus dangereuse a été évitée. Avec Agnieszka Radwanska (n°4 mondiale), la Pologne était certainement plus redoutable. Après, ce n'est pas non plus le tirage le plus facile",dit Amélie Mauresmo dans un communiqué publié par la Fédération. "Mais le plus important est que l'équipe de France se reconstruise et soit au complet lors de cette rencontre pour aller chercher son maintien dans le Groupe mondial 2, afin de voir les choses plus sereinement par la suite."

Après avoir vécu son retour en équipe de France sur le banc en raison d'une grippe, Marion Bartoli devrait être sur le terrain pour mener la France à la victoire. Avec les autres joueuses (Alizé Cornet, Kristina Mladenovic, Pauline Parmentier, Virginie Razzano), Amélie Mauresmo pourra ainsi choisir la surface idéale pour venir à bout des Kazakhs. La logique voudrait qu'une surface rapide, qui convient notamment à la N.1 française et n'handicape pas les autres, soit privilégiée, surtout face à une Shvedova, révélation de Roland-Garros en 2012 en ayant atteint les quarts de finale après être sortie des qualifications. 

Ce match de barrage sera particulièrement acharné entre en Belgique, entre les Belges de Wickmayer (23e) et Flipkens (34e) et les Polonaises Radwanska.

Fed Cup