Ilie Nastase, Fed Cup
L'ancien joueur roumain Ilie Nastase | SIPA -

Ilie Nastase provoque le scandale avec ses propos sur Serena Williams et son comportement en Fed Cup

Publié le , modifié le

Ilie Nastase, double vainqueur du Grand Chelem et capitaine de l'équipe de Roumanie de Fed Cup, a provoqué le scandale ce week-end. En deux temps. D'abord suite à ses propos sur la future maternité de Serena Williams et ensuite avec son comportement scandaleux lors du barrage face à la Grande-Bretagne.

La rencontre de Fed Cup Roumanie - Grande Bretagne a été polluée par le comportement d'Ilie Nastase. L'ancien joueur professionnel, aujourd'hui capitaine de l'équipe de Fed Cup de Roumanie, a eu des paroles et des actes plus que déplacés. D'abord lors de la conférence de presse avant la rencontre. Au cours de celle-ci, les journalistes ont pu entendre Nastase, capitaine de la Roumanie, dire à un membre de son équipe : "On va voir de quel couleur il est. Chocolat au lait ?" à propos du futur bébé de Serena Williams.

"L'ITF ne tolère pas les remarques et les comportements discriminatoires et offensants", a déclaré à la BBC un porte-parole de l'ITF. "Nous sommes au courant des remarques du capitaine de la Roumanie Ilie Nastase et nous avons immédiatement lancé une enquête pour disposer de tous les faits avant de prendre des mesures", a-t-il ajouté. Il a continué son "oeuvre" en faisant une série de remarques inappropriées à la capitaine britannique Anne Keothavong avant la rencontre entre les deux nations. Il lui a demandé son numéro de chambre au cours du dîner officiel de jeudi avant de lui redemander devant les photographes en l'enlaçant fermement autour des épaules après le tirage au sort vendredi.

Chaos sur le court

Ce samedi, durant la rencontre entre Sorana Cirstea et Johanna Konta à Constanta (Roumanie) comptant pour les barrages du Groupe Mondial II, Nastase a totalement "pété" les plombs. Il a insulté l'arbitre et le clan anglais. Des noms d'oiseaux ont fusé : "p....de c...", "s...". La rencontre a été interrompue, Ilie Nastase a été expulsé, Johanna Konta a pleuré - selon la BBC, sa réaction aurait plutôt été provoquée par des remarques insultantes de la part de spectateurs. Simona Halep, la Roumaine qui ne jouait pas, est allée dans les tribunes signer des autographes pour calmer les supporters chauds bouillants. Des scènes chaotiques qui ont duré quelques minutes.

La rencontre a pu reprendre et Konta s'est imposée 6-2, 6-3 face à Cirstea. L'ancien N.1 mondial, lui,  s'est vu retirer son accréditation et ne pourra plus prendre part à la rencontre, a annoncé la Fédération internationale de tennis (ITF). Il a également été démis de ses fonctions de capitaine de l'équipe de Fed Cup de Roumanie.

Fed Cup