Pauline Parmentier
La joie de Pauline Parmentier après sa victoire | AFP - JEFF PACHOUD

Fed Cup: Parmentier permet à la France de faire le break

Publié le , modifié le

Pauline Parmentier a offert le 2e point à l'équipe de France de Fed Cup face à l'Espagne en remportant le deuxième aux dépens de la jeune Sara Sorribes-Tormo (6-4, 6-2) en match de barrage samedi à Roanne. Les Bleues se mettent à l'abri et auront l'opportunité de conclure et de prendre le point décisif pour le maintien avec les deux autres simples dimanche. Un peu plus tôt, Kristina Mladenovic avait montré la voie en atomisant Silvia Soler Espinosa (6-0, 6-1).

Si la N.1 française n'a eu aucun mal à faire respecter la hiérarchie contre une adversaire (156e mondiale) qui n'a pas pesé lourd, ce fut beaucoup plus compliqué pour Pauline Parmentier  (64e) devant une joueuse espagnole (20 ans, 82e) qui a crânement joué sa chance. C'est même elle qui a donné le tempo durant l'essentiel de la première manche, en même temps qu'elle donnait le tournis à la Française. Menée 4-1, Pauline Parmentier était bien mal embarquée. Et puis, insistant sur son schéma offensif, ses coups ont enfin fait mouche. Elle est parvenue à enchaîner cinq jeux consécutifs pour enlever le set, après 84 minutes acharnées.   

Dès lors, la confiance redevenait française. Parmentier commettait encore quelques erreurs résiduelles, mais globalement, elle se montrait beaucoup plus conquérante et efficace dans la finition de ses actions. Elle prenait le meilleur physiquement sur la jeune Espagnole, qui a beaucoup joué sur sa tonicité, mais finit par perdre ses repères et se laissait prendre en défaut. Elle s'accrochait certes jusqu'au bout mais ne pouvait pas empêcher la Française de conclure sur sa première balle de match.      

Bien que cette victoire fut laborieuse, elle a témoigné d'une grosse volonté de Pauline Parmentier de démontrer, à 31 ans, que le capitaine Yannick Noah avait été bien inspiré de lui confier la lourde charge de ce deuxième simple. Mission accomplie pour la joueuse du Pas-de-Calais, qui n'ont plus gagné en simple en Fed Cup depuis cinq ans jour pour jour. 

Christian Grégoire

Fed Cup