Caroline Garcia
Caroline Garcia | GIUSEPPE CACACE / AFP

Fed Cup: Mladenovic et Giorgi relancent la France

Publié le , modifié le

Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont redonné l'espoir à l'équipe de France de Fed Cup en remportant les deux simples contre l'Italie pour ramener les deux équipes à 2 points partout, dimanche à Gênes en quarts de finale. Mladenovic a d'abord dominé Sara Errani 6-4, 6-3, puis Caroline Garcia est venue à bout de Camila Girogi 4-6, 6-0, 6-2. La France, qui n'avait encore jamais remonté un tel retard, est dans une dynamique favorable. La qualification va se jouer dans la soirée dans un double décisif.

La capitaine française Amélie Mauresmo a réussi un joli coup en faisant appel à Mladenovic, 74e joueuse mondiale, plutôt qu'à Cornet (N.19), pour  affronter la N.1 italienne. Mladenovic, âgée de 21 ans, lui a rendu cette confiance en décrochant la  première victoire de sa carrière en simple dans une rencontre de Fed Cup.

Le pari réussi de Mauresmo

Après la déconvenue d'Alizée Cornet, touchée mentalement, le choix de Mladenovic s'est avéré judicieux. Ce remplacement inattendu a semblé prendre de court Errani (N.13), qui n'a jamais su s'adapter au jeu d'une Mladenovic très opportuniste et pas impressionnée par l'enjeu. La Française n'est pourtant pas très bien entrée dans le match en concédant d'emblée son premier jeu de service. Mais elle a répliqué immédiatement en  égalisant à 1-1. Elle n'a ensuite plus jamais cessé de mettre une grosse pression, grâce à son retour, sur les jeux de service de l'Italienne, très friable sur sa  deuxième balle. Mladenovic, elle-même régulièrement en danger sur son service, a breaké deux fois de plus dans le premier set, pour finalement se l'adjuger sur un  retour canon.

Le même scénario s'est répété au début du second set, la Française étant  breakée d'entrée. Mais elle a ensuite aligné cinq jeux d'affilée pour se rapprocher de la victoire. N'ayant plus grand-chose à perdre, Errani a commencé à lâcher ses coups  pour revenir à 5-3 et même se procurer trois balles de 5-4. Mais, après une  première balle de match restée bloquée par la bande du filet, Mladenovic a su saisir sa chance sur la suivante. Ce succès relançait la France, qui avait connu une première journée catastrophique samedi, en perdant les deux premiers simples sans gagner le moindre set.

Garcia avec maîtrise 

C'était ensuite au tour de Garcia de défendre les chances tricolores. Et la jeune Française, N.30 mondiale, a confirmé devant l'explosive Giorgi (N.31), qui a perdu  le fil du match après avoir pourtant assez nettement dominé le premier set.

Irrésistible contre Cornet (6-4, 6-2) la veille, l'Italienne a eu un peu plus de mal à imposer sa puissance à Garcia. Elle a tout de même réussi à s'offrir le premier set en profitant de quelques erreurs de la Française. Mais elle s'est ensuite laissé déstabiliser par deux longues interruptions pour remettre en place la ligne de fond de court, sur un terrain globalement en piteux état.  A partir de là, Giorgi n'a plus été la même joueuse. Plus solide sur son service et plus entreprenante, Garcia en a tiré parti dans un deuxième set  rapidement expédié. La Française a dû sauver une balle de break à 1-1 dans la troisième manche. Elle s'est ensuite montrée la plus stable mentalement, Giorgi s'auto-détruisant  sur un service calamiteux.

Christian Grégoire

Fed Cup