Fed Cup : Les Tchèques encore au rendez-vous

Fed Cup : Les Tchèques encore au rendez-vous

Publié le , modifié le

La République Tchèque de Karolina Pliskova, 3e joueuse mondiale, s'est qualifiée pour les demi-finales de la Fed Cup dont elle est la triple tenante du titre, en battant 3 à 2 l'Espagne, dimanche à Ostrava.

Plus que jamais, les Tchèques sont candidates à un quatrième succès consécutif en Fed Cup. Karolina Pliskova et ses partenaires ont écarté non sans mal l'Espagne dimanche à Ostrava. Barbora Strycova (N.17 mondiale) a apporté le point de la qualification à son équipe en battant Lara Arruabarrena (N.70) en deux sets (6-4, 6-4), dans une bagarre beaucoup plus serrée que celle remportée par Pliskova plus tôt dans l'après-midi face à Garbine Muguruza (N.7) en une heure seulement (6-2, 6-2). 

La République tchèque a ainsi remporté une dixième rencontre de Fed Cup consécutive pour atteindre sa 9e demi-finale d'affilée depuis 2009.

Pliskov​a en chef de file

Pour Pliskova, il s'agissait de la 5e victoire consécutive face à Muguruza, lauréate de Roland Garros en 2016. Faisant preuve d'une agressivité exemplaire et misant sur son service canon et ses revers irréprochables, Pliskova a réussi 62 points gagnés, contre 39 pour Muguruza. Les deux manches se sont déroulées selon un scénario plus ou moins identique: la Tchèque a réussi chaque fois à prendre le service de son adversaire au 4e jeu pour mener 3-1, ce qui s'est ensuite révélé décisif. "Aujourd'hui (dimanche), c'est moi qui a dicté le jeu et Garbine se trouvait sous pression", a résumé Pliskova.

Festival de balles de brea​k

Dans le second simple de la journée, Strycova a fini par s'imposer face à Arruabarrena, en ayant sérieusement souffert durant près de deux heures. La première manche s'est transformée en un véritable festival de balles de break non concrétisées des deux joueuses, où la Tchèque a été plus chanceuse à la fin. Elle a notamment enlevé un 8e jeu interminable, d'une durée de presque 12 minutes, pour faire la différence.

Au second set alors que le score était de 2-2, Strycova a lancé une offensive sans merci pour mener 5-2. Elle n'a pourtant pas concrétisé deux balles de match, offrant à son adversaire la possibilité de réduire l'écart à 5-4. La Tchèque a pourtant fini par mener à bien la partie, à la grande joie des quelque 6.000 spectateurs.

AFP