Amélie Mauresmo, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, réconforte Caroline Garcia.
Amélie Mauresmo, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, et Caroline Garcia. | MAXPPP

Fed Cup : les deux vies d'Amélie Mauresmo, capitaine de l'équipe de France et coach d'Andy Murray

Publié le , modifié le

Capitaine d'une équipe de France qui débute sa Fed Cup 2016 face à l'Italie samedi après-midi (à suivre en direct dès 14 heures sur France 4, sur Francetvsport.fr et sur les applis Francetvsport), Amélie Mauresmo entraîne également l'Ecossais Andy Murray, numéro deux mondial, le reste de l'année. Une double casquette qui comble l'ancienne numéro une française. "Je m’épanouis dans ces deux vies !", confie-t-elle dans La Provence.

France - Italie, à suivre en direct sur France 4 et les applis Francetvsport dès 14 heures

L'emploi du temps d'Amélie Mauresmo est copieusement rempli. Ce week-end, à Marseille, c'est en capitaine qu'elle mènera l'équipe de France de Fed Cup, face à l'Italie. La semaine passée, l'ancienne numéro une française était encore à Melbourne, aux côtés d'Andy Murrray. Capitaine d'un côté. Coach de l'autre. Deux fonctions qu'elle endosse à tour de rôle. Ou plutôt, deux casquettes "très différentes, qui se complètent très bien", comme elle l'a exprimé cette semaine, dans les colonnes de La Provence.

"Le capitanat m’a apporté le côté management, relationnel, et la proximité psychologique des choses, explique Mauresmo. Avec Andy Murray, on est complètement dans le coaching au quotidien. Je m’épanouis dans ces deux vies !"

L'Ecossais, elle l'épaulera à raison de "22 à 24 semaines en 2016". Le reste du temps, elle dirigera les Bleues. Qu'elle entend conduire au sacre suprême en Fed Cup. "La mission à long terme était de soulever la coupe, rappelle celle qui a pris les rênes de l'équipe de France en 2012. Cela passait par une montée. On s'est maintenue d'abord avant de remonter la deuxième année, malgré le fait que Marion (Bartoli) ait arrêté, donc c'était déjà bien. Puis on a atteint les demi-finales. Mais dans le groupe mondial, où il n'y a que huit équipes, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre."

"Un mélange" de Noah et Forget

Après une demi-finale perdue contre la République tchèque, les Bleues de Mauresmo attaquent la campagne 2016 avec ambition. Mais sans Alizé Cornet. Pour combler cette absence, la capitaine tricolore comptera donc sur Kristina Mladenovic, Caroline Garcia, Pauline Parmentier et Océane Dodin. Des joueuses qu'elle manage à sa façon, même elle ne nie pas la filiation avec Yannick Noah et de Guy Forget, qui furent ses capitaines : "Chacun avait sa personnalité et une façon différente de gérer le groupe. Je pense que je suis un mélange des deux. J'ai le côté assez strict de Yannick sur les règles de la vie de groupe ; mais aussi l'approche psychologique, compréhensive de Guy avec les joueuses."

Fed Cup