Garcia choisie en simple

Fed Cup : Garcia et Cornet en simple, Mladenovic écartée

Publié le , modifié le

Le nouveau capitaine de Fed Cup, Julien Benneteau, a fait son choix. Caroline Garcia et Alizé Cornet mèneront les Bleues en simple, tandis que Fiona Ferro et Pauline Parmentier s'occuperont du double. Kristina Mladenovic a donc été écartée.

Le choix est fort, et il ne sera, quoiqu'il arrive, pas sans conséquence. Julien Benneteau a tranché en faveur de Caroline Garcia et d'Alizé Cornet pour affronter la Belgique ce week-end en Fed Cup. Surtout, il a mis de côté la taulière de l'équipe de France ces dernières saisons. 

Le retour en force de Garcia 

Elle est la numéro un française. Point barre. Avec Benneteau, c'est le classement qui parle. On met de côté les bisbilles du passé, si possible on les répare, et on va de l' avant avec la meilleure équipe possible. Dans le sillage de sa décision de sélectionner Garcia (alors que Noah s'y était refusé tout au long de son mandat), Benneteau parie sur sa numéro un jusqu'au bout. Garcia affrontera Alison Van Uytvanck vendredi, la numéro deux belge. 50e mondiale, Van Uytvanck ne réalise pas un très bon début de saison : elle n'a gagné que deux matchs sur les quatre tournois qu'elle a disputés, contre des joueuses moins bien classées qu'elle. La Française aura les cartes en main. Son dernier match en Fed Cup remonte à novembre 2016, quand elle s'inclinait dans le double décisif avec Kristina Mladenovic.

Cornet, pour l'expérience 

Depuis "l'avènement" de Garcia et de Mladenovic, Alizé Cornet n'est pas celle à qui l'on pense forcément pour la Fed Cup. Elle a joué trois simples depuis 2015, pour un double. Résultat? Trois défaites en simple et une victoire en double (avec Amandine Hesse contre l'Espagne en 2017). Le bilan n'est certes pas reluisant, mais son expérience peut toujours jouer. Sa forme actuelle n'est pas non plus à négliger : elle qui habituellement met du temps à trouver sa forme optimale en début de saison, a tout de même réalisé une Hopman Cup plutôt encourageante malgré les défaites,  atteint la demi-finale du tournoi de Hobart et accroché Venus Williams au 2e tour de l'Open d'Australie.

Mladenovic : "C'est le choix du coach" 

Sortie récemment du Top 60, auteure d'un terrible bilan de 4 défaites pour 0 victoire cette saison, Kristina Mladenovic a payé son manque de résultats. L'ex N.1 française avait pourtant porté les Bleues les saisons dernières en Fed Cup, et ce malgré des résultats tout aussi médiocres. 

Qu'elle ne soit pas sélectionnée en simple était prévisible. En revanche, elle était attendue en double. Mladenovic est une des meilleures joueuses de double au monde puisque, associée Timea Babos, elle a atteint la finale de l'Open d'Australie cette année et remporté  deux Grands Chelems. "C'est tout simplement le choix du capitaine. On joue toutes bien en ce moment", a réagi Kristina Mladenovic en conférence de presse, d'après des propos rapportés par l'AFP. Le capitaine lui a préféré Fiona Ferro et Pauline Parmentier.