Pauline Parmentier
Pauline Parmentier | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Fed Cup - C’est déjà fini pour les Bleues, balayées (3-0) par l'Allemagne

Publié le , modifié le

L’équipe de France de Fed Cup a été balayée par l’Allemagne ce weekend (3-0). Alignée ce dimanche lors d’un simple décisif, Pauline Parmentier n’a rien pu faire face à Julia Goerges, 6-4, 6-2. La France a payé cher l’absence de Marion Bartoli, grippée, et devra sauver sa tête dans le groupe mondial II lors des barrages.

Pour Amélie Mauresmo, c’est ce qu’on appelle une entrée en matière difficile. Pour son premier weekend à la tête de l’équipe de France de Fed Cup, l’ancienne numéro 1 mondiale a assisté impuissante à la déroute de ses joueuses. Pauline Parmentier, 76e mondiale, n’a pas pu inverser la tendance dimanche après-midi face à Julia Goerges, 19e mondiale. Un match à sens unique et une défaite logique, 6-4, 6-2. 

Le scénario aurait-il été différent avec Marion Bartoli dans l'effectif ? Difficile à dire. Mais son absence a pesé sur le résultat final, c'est certain. Réintégrée dans le groupe mais absente des courts à cause d'un état grippal, la numéro 1 française devra attendre pour disputer son premier match de Fed Cup depuis 2004.

Avec trois défaites en trois matchs, la déroute pour les Bleues est complète. La France est condamnée à sauver sa tête dans le groupe mondial II lors d'un match de barrage, sous peine d'être rétrogradée en troisième division ! Les rencontres se disputeront les 20 et 21 avril prochains. Reste à savoir qui les filles de Mauresmo retrouveront parmi le Canada, la Grande-Bretagne, la Pologne,  le Kazakhstan, l'Ukraine, la Belgique ou le perdant d'Argentine-Suède.

Fed Cup