Kristina Mladenovic et Caroline Garcia

Fed Cup : après la brouille, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont retrouvé leur idylle

Publié le , modifié le

En remportant le double décisif, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont offert à la France sa première Fed Cup depuis 2003. Les deux Tricolores ont retrouvé leur excellence passée. Très performantes il y a trois ans en double, leur histoire a ensuite connu un véritable coup d'arrêt en 2017 avec le choix de Garcia de s'investir totalement en simple.

Je t'aime... moi non plus. Mais finalement, je t'aime aussi. C'est un peu l'histoire du duo Kristina Mladenovic - Caroline Garcia. Ce dimanche, la France a glané le trophée de la Fed Cup grâce à son double à l'histoire singulière. "J'ai envie de dire que c'était écrit qu'on gagnerait un double décisif", confie même Garcia. Ce sur quoi Mladenovic enchérit : "Réussir à faire ça avec Caro c'était écrit, c'était le destin. C'est juste une magnifique histoire." Car parfois, un destin assez mystique réserve des fins heureuses, comme loin d'être anodines. 

Flamboyantes en 2016 

L'aventure entre Kiki et Caro a connu des remous. Les hauts et les bas ont dessiné leur carrière mutuelle. Leur association débute dans la première catégorie. En 2016, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ont 23 ans et se présentent comme l'avenir de l'équipe de France. Les attentes s'avèrent élevées et les deux Françaises deviennent les coqueluches du public, avec quatre trophées en un mois et demi. Dont un à Roland-Garros cette même année. Elles atteignent aussi la finale de l'US Open. Les voilà assurément au sommet.

Fed Cup : après la brouille, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont retrouvé leur idylle
© DPPI

Mladenovic et Garcia échouent malgré tout aux Jeux Olympiques de Rio, tombant au premier tour. Mais le plus violent revers de la paire survient à la fin d'année. Le dernier effort de la saison est alors à produire en finale de Fed Cup face à la République Tchèque. Manqué. Les deux jeunes femmes craquent lors du double décisif. Et cette défaite va agir comme détonateur dans leur relation.

La brouille, les tacles et les piques

Puis début 2017, Caroline Garcia décide de se mettre en retrait des Bleues, et par conséquent de sa partenaire. Le double c'est fini, place au simple. Le choix de la Lyonnaise passe mal, très mal au sein de l'équipe de France. "C'est très triste que ça se produise comme ça, de son fait. Ce qui s'est réellement passé, c'est qu'elle a décidé qu'elle voulait arrêter de jouer les doubles et elle m'a simplement envoyé un SMS", a assuré Mladenovic. J'aurais compris toutes les raisons qu'elle aurait pu me donner pour sa décision, j'aurais respecté son choix. Mais elle n'a pas eu le courage ou les valeurs humaines pour venir me parler en face". La rupture devient totale avec l'affaire du "Lol". Un tweet signé Mladenovic, Pauline Parmentier et Alizé Cornet au sujet du forfait pour blessure de Garcia pour le match de Fed Cup face à l'Espagne en avril 2017. Elles réfutaient une vraie blessure de Garcia. "Le pire moment de ma carrière" et "le sentiment qu'il n'y a plus de confiance" pour cette dernière. Froide ambiance.

La hache de guerre est déterrée et les piques commencent à voler. Les langues se délient, surtout celle de Mladenovic : "Je ne sais pas si les gens se rendent compte que, oui, nous avons eu une carrière extraordinairement fructueuse en double, mais qu'en dehors du tennis Caroline et moi n'avons jamais rien partagé". Les deux sœurs ennemies se retrouvent même à Roland-Garros 2017, dont elles sont les tenantes du titre. Mais adversaires. Mladenovic a trouvé Timea Bacsinszky comme partenaire, Garcia s'est associée à Alizé Cornet. Le climat est palpable : "Si je lui ai parlé ? Non, je ne lui ai pas parlé, je ne l'ai pas vu" assène Mladenovic.

à voir aussi Fed Cup 2019 : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic offrent à la France le 3e sacre de son histoire Fed Cup 2019 : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic offrent à la France le 3e sacre de son histoire

Sur le plan sportif, elles ne vivent pas les mêmes parcours. Caroline Garcia, investie totalement dans le simple, se hisse à la quatrième place mondiale en septembre 2018. Dans le même temps, Kristina Mladenovic plonge sérieusement, enchaînant notamment 15 défaites de suite. Une chute qui l'a sortie du top 60. Cette crise entre les deux joueuses majeures fait du tort à l'équipe de France qui peine à exister au plus haut niveau. 

Rabibocher les relations

Exilée deux ans loin de la Fed Cup et des Bleues, Caroline Garcia annonce être disponible de nouveau début février. Un bon coup de Julien Benneteau, devenu capitaine tricolore, que Yannick Noah n'avait pas parvenu à faire. Elle "l'a dit devant les (autres) filles: si elle est là, c'est qu'elle est contente d'être avec elles, contente de jouer la Fed Cup, de jouer pour l'équipe de France", a déclaré le nouveau sélectionneur en conférence de presse.  La Lyonnaise fait officiellement son retour sous le maillot orné du coq pour le quart de finale face à la Belgique. Et Julien Benneteau fait d'emblée confiance à la revenante, écartant même Kristina Mladenovic de la composition des matches face aux Belges. Bien lui en a pris, Garcia a propulsé les Bleus dans le dernier carré. "Ca donne des frissons la Marseillaise. J'étais très contente de retrouver cette ambiance-là", se réjouit-elle après son premier match.

    "Cela représente beaucoup d'émotion de partager cela avec Caroline" a confié Kristina Mladenovic

Il faudra attendre avril et les demi-finales face à la Roumanie pour voir Garcia et Mladenovic de nouveau partenaires. Poussées au double décisif, le passé a resurgi d'un coup d'un seul. Un regard accompagné d'un sourire avant d'entrer sur le court, un check de la main. Et sur le terrain, des encouragements, des paroles entre chaque point. En difficulté, elles se sont accrochées pour l'emporter, Garcia saluant "la combativité" du duo, Mladenovic "la communication, les petits détails".

Ce dimanche en finale face à l'Australie, le succès français fut d'autant plus fort qu'il a été obtenu par ce duo tout feu tout flamme, au passé fait de montagnes russes. Et comme le destin fait bien les choses, les deux Françaises ont effacé le traumatisme de la finale 2016 en remportant cette fois-ci le double décisif.

La balle de match acquise, Kristina Mladenovic s'est jetée au sol, rapidement rejointe par Caroline Garcia. Allongées côte-à-côte au sol, en pleurs, les deux Français ont ainsi scellé leur réconciliation. "Cela représente beaucoup d'émotion de partager cela avec Caroline", a avoué Kristina Mladenovic. Puis sur le podium, le trophée face à elles, la Marseillaise emplie d'émotions, Caroline Garcia a posé sa tête sur l'épaule de sa camarade, le visage poupon et éploré. La boucle est bouclée.