Fed Cup Australie France Caroline Garcia
La Française Caroline Garcia | AFP - Tony Ashby

Fed Cup 2019 : la France et l'Australie à égalité après une 1re journée expéditive

Publié le , modifié le

La première journée de la finale de la Fed Cup, entre l'Australie et la France (1-1), a été marquée par deux rencontres à sens unique. Dans un premier temps, Kristina Mladenovic a donné le premier point aux Bleues avec sa victoire face à Ajla Tomljanovic (6-1, 6-1). Enfin, Ashleigh Barty a remis les pendules à l'heure, en séchant Caroline Garcia (6-0, 6-0).

Ajla Tomljanovic, d'origine croate mais rendue éligible moins d'un mois avant la finale par la Fédération internationale de tennis (ITF), qui a joué son premier match pour son pays d'adoption, à 26 ans,  est apparue complètement anesthésiée par l'enjeu. Kristina Mladenovic (40e mondiale) l'a dominée (6-1, 6-1) pour apporter le premier point de la finale à la France. La N.2 australienne n'a inscrit son premier point gagnant, une volée de coup droit, qu'après plus d'une heure de jeu - 1h04 précisément. Au total, elle n'en a réalisé que deux, contre 16 pour son adversaire. Et elle n'a remporté qu'une seule fois sa mise en jeu, en fin de second set. Même en difficulté au service (seulement 43% de premières balles), Mladenovic n'a elle été confrontée qu'à une seule balle de break.

A la suite de sa rencontre, Kiki a exprimé sa "grande fierté" de participer à cet événement mais aussi celle "de rapporter ce point crucial à l'équipe".

Garcia balayée

La n°1 mondiale Ashleigh Barty n'a pas laissé le moindre jeu à la n°2 française Caroline Garcia (45e) et a permis à l'Australie d'égaliser à une victoire partout face à la France en finale de la Fed Cup, samedi à Perth (Australie). Barty s'est imposée 6-0, 6-0 en seulement 56 minutes dans le deuxième simple. Comme le premier match, le second a été à sens unique, en faveur de l'Australie cette fois.

Extrêmement solide, en particulier au service dans la première manche, où elle a passé près de 80% de premières balles et frappé six aces, Barty n'a laissé aucune chance à Garcia. La Française, n'a réalisé que trois points gagnants pour seize fautes directes, à comparer aux quinze et aux neuf de l'Australienne. La finale se poursuivra ce dimanche avec les deux derniers simples, suivi du double.
 

Caroline Garcia a bien évidemment souligné la douleur de subir une telle défaite, tout en relativisant par rapport au score de la finale entre la France et l'Autralie (1-1) où tout reste à faire.

Un succès français, le troisième après 1997 et 2003, viendrait, dès la première campagne de Julien Benneteau dans le rôle de capitaine, parachever la saison des retrouvailles entre Garcia et ses coéquipières, Mladenovic en particulier, après deux ans de brouille. Les Françaises restent toutefois sur trois défaites en finale, en 2004, 2005 et 2016.

France tv sport francetvsport