Mladenovic Noah Fed Cup
Kristina Mladenovic et l'entraîneur de l'équipe de Fed Cup, Yannick Noah, avant la demi-finale face aux Etats-Unis. | AFP

Fed Cup : Mladenovic renverse Vandeweghe, la France égalise

Publié le , modifié le

Dans la foulée de la défaite de Pauline Parmentier face à Sloane Stephens, Kristina Mladenovic avait pour lourde tâche de remettre la France à égalité face aux Etats-Unis. Face à Kiki, Coco Vandeweghe, la 16ème joueuse mondiale, a débuté très fort. Mais la Française a renversé la rencontre avec une sérénité qu'on n'avait plus vu chez elle depuis longtemps. Score final : 1-6, 6-3, 6-2. L'équipe de France de Fed Cup recolle à 1-1 face aux Etats-Unis avant le double qui se jouera ce dimanche.

On a d'abord cru que Kristina Mladenovic était bien partie. Mais après avoir fait le break d'entrée sur le service de Vandeweghe, la Française a perdu six jeux d'affilée. Ses lacunes au service (29% de points gagnés dans le premier set) ont permis à son adversaire américaine de concrétiser trois breaks dans le premier set : 6-1. A ce moment du match, on se dit que la France allait devoir cravacher pour rester en vie dans ce tour de Fed Cup.

Dans le deuxième set, même physionomie. Kristina Mladenovic prend l'avantage et mène 3-0 face à une adversaire qui, généralement, ne lui réussit pas. La Française s'est inclinée 4 fois face à l'Américaine en 5 matches même si le dernier (en septembre 2016) a été remportée par Mladenovic. Encore une fois, Vandeweghe recolle mais le set tombe dans la besace de la Française, pas affectée par la remontée de l'Américaine : 6-3.

Une sérénité étonnante même après la perte du premier set

De son côté, Vandeweghe laisse apparaître des signes de faiblesse dans un deuxième set qui fera office de bascule psychologique. On l'a vue assise sur le banc, à côté de son entraîneure, les yeux fermés, une jambe agitée, sûrement en quête d'un regain de concentration. En vain.

Mladenovic a su trouver le juste équilibre qui a manqué à Pauline Parmentier dans le match 1. Quitte à mettre de côté un peu de fougue, la numéro 20 mondiale a été lucide sur des points importants, notamment sur une balle de double break à 3-1 dans la troisième manche. Bousculée en fond de court par Vandeweghe, elle a usé d'un retour slicé dans les pieds de son adversaire, montée au filet, pour sceller l'issue de la rencontre. 6-2 dans la dernière manche.

Andréa La Perna @A_LaPerna