Dubai : Stefanos Tsitsipas et Novak Djokovic filent vers les demi-finales

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Tsitsipas défendra son titre à Marseille
Stefanos Tsitsipas a eu besoin de près de deux heures et demie pour venir à bout de l'Allemand Struff | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Stefanos Tsitsipas poursuit son parcours à Dubai. Le Grec s'est qualifié dans la douleur pour les demi-finales du tournoi ATP 500 en dominant Jan-Lennard Struff ( 4-6, 6-4, 6-4) en un peu moins de 2h30. Récemment vainqueur à Marseille, Tsitsipas est en forme en 2020 et voudra confirmer contre Daniel Evans pour une place en finale. De son côté le "Djoker" a brillé. Face à Karen Khachanov, le Serbe s'est imposé après 1h07 de jeu (6-2, 6-2) et décroche son ticket pour la demi-finale.

C'est un véritable combat qui a eu lieu cette après-midi du côté du tournoi de Dubaï. Dans les Emirats arabes unis,  Stefanos Tsistsipas a dû s'employer pour finalement venir à bout de Jan Struff. L'Allemand, 34e joueur mondial, a d'ailleurs dominé la partie lors du 1er set et a empoché la première manche 6 jeux à 4. Le Grec a alors pris les choses en main et a su hisser son niveau de jeu pour revenir dans le match. 

Solides sur leur mise en jeu, Tsitsipas et Struff se sont rendu coup pour coup, particulièrement dans la dernière manche, mais c'est finalement l'Allemand qui a craqué le premier en concédant son jeu de service à 4-4 dans le 3e set. Son adversaire a confirmé le break dans la foulée pour filer en demi-finales et remettre le compteur des confrontations Struff-Tsitsipas à égalité (deux victoires chacun).

"C'était très serré, j'étais un peu fatigué aujourd'hui", a déclaré Tsitsipas à l'issue du match. Mais "ce match était important pour moi, donc j'ai essayé de le cacher", a-t-il encore affirmé.

Une finale Tsitsipas-Djokovic en prévision ? 

Le numéro 6 mondial affrontera Daniel Evans en demi-finale. Le Britannique s'est imposé 6-2, 7-6 (11/9) contre le Russe Andrey Rublev, la tête de série N.6 du tournoi émirati. "C'était difficile (...) Je n'avais juste pas envie de disputer un troisième set, je pense que c'est ce qui a fait la différence" dans la seconde manche, a confié le 37e joueur mondial.

AFP