Novak Djokovic - US Open 2011 - finale
Novak Djokovic peut savourer, il vient de remporter son premier US Open et réalise le petit Chelem | AFP - Jared Wickerham / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Djokovic sacré à l'US Open

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a remporté pour la première fois de sa carrière l’US Open, aux dépens de Rafael Nadal 6-2, 6-4, (3)6-7, 6-1 après plus de 4h de jeu. Un match de titans qui a tenu toutes ses promesses, avec un niveau de jeu rarement atteint dans l’histoire de ce sport. Djokovic est le sixième joueur de l’ère Open à réaliser le petit Chelem (trois titres majeurs dans l’année). Il empoche également son sixième succès consécutif contre Nadal en finale.

Novak Djokovic plane et ne redescend plus. Le numéro 1 mondial a prouvé une fois de plus sa domination sur en remportant son premier US Open dans la nuit de lundi. A tout succès de prestige, adversaire de prestige, et c’est face à Rafael Nadal, son adversaire préféré cette saison (6 rencontres, 6 victoires) qu’il s’est imposé 6-2, 6-4, (3)6-7, 6-1. Touché au dos au début de la quatrième manche, le Serbe a demandé l’intervention du kiné mais a conclu la rencontre avec autorité, sa 64e victoire de la saison, son 10e titre, son troisième du grand Chelem après Melbourne et Wimbledon. Le tout au terme de l’uns des rencontres les plus abouties de la saison que les historiens se chargeront de placer au Panthéon du tennis.

En demi-finale, contre Roger Federer, il avait fallu deux sets à Novak Djokovic pour produire un niveau de jeu exceptionnel. Contre Nadal : il lui a fallu deux jeux. Sans retenir aucun de ses coups, le Serbe acculait sa victime de choix en fond de court. Obligé de jouer dans le carré de service, Nadal se faisait sanctionner immédiatement. La première manche était pliée 6-2 et 52 min avec six jeux consécutifs du numéro 1 mondial. Le complexe de Nadal face à son bourreau était de retour. La deuxième manche ressemblait à s’y méprendre à la première. Breaké d’entrée, Nole récitait ensuite son tennis au point de dégoûter Nadal : 6-4.

Dos au mur à l’attaque du troisième set, l’Ibère allait brancher la sur-multipliée. Pendant 30 minutes il est partout, met toute sa puissance dans ses frappes, et se déplace plus vite que jamais. Le niveau de jeu atteint des sommets ! Même lors de ses célèbres duels face à Federer, le jeu n’est jamais allé aussi vite. Nadal met ses tripes dehors pour sauver sa couronne. Comme en transe, il produit son meilleur tennis de l’année. Il ahane et coupe du bois à chaque frappe. Cela suffit à peine à tenir le score contre un Djokovic.

Pourtant une fissure apparait à (3-2) lorsque, la poitrine haletante, le Serbe se met à dégoupiller. On l’aurait presque oublié, mais le « Djoker » est humain et peut fatiguer. Pour la première fois de la saison, après quasiment trois heures d’effort, il ralentit. L’idée vient que si un quatrième set devait se jouer, il tournerait à l’avantage de l’Espagnol. Alors Djokovic va changer de méthode et se tourner vers l’avant. Il doit gagner son match au filet. Il accélère encore et dans un ultime coup de rein fait plier son adversaire à (5-5). Il sert pour le match à (6-5) mais se fait reprendre par un Nadal héroïque. Le tie-break est irrespirable mais tourne finalement à l’avantage du Majorquin (7/3).

Mais alors que la balance semblait pencher en faveur de l’Espagnol, c’était finalement l’originaire de Belgrade qui allait plier le match. Tout en relâchement, malgré une douleur au dos apparue à la fin du troisième set, il allait conclure la rencontre à 5-1 sur son service, face à un adversaire à bout de force. Au sommet de son art, Djokovic règne un peu plus ce soir sur la planète tennis. Qui peut le contester ?

Les réactions :

Rafael Nadal : "Évidemment je suis déçu. Ce gars a fait des coups incroyables aujourd'hui. Il a réalisé une saison impossible à reproduire. J'ai fais de mon mieux comme d'habitude, j'ai essayé d'être agressif mais il est très bien revenu dans le 4e set. J'ai beaucoup gagné dans le passé, je dois accepter qu'il soit meilleur que moi cette saison. Je reviendrai plus fort !"
Novak Djokovic : "C'est un sentiment incroyable de réaliser une telle saison. Chaque fois que j'affronte Rafa, c'est un défi énorme, bravo à lui."