Novak Djokovic
La puissance de Novak Djokovic | AFP - GLYN KIRK

Djokovic marche sur Wawrinka au Masters de Londres

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a été impressionnant lors de sa victoire sur Stan Wawrinka 6-3, 6-0 en 1h05, au Masters de Londres. Le N.1 mondial a fait un pas de plus vers la conservation de son trône, en faisant un énorme pas vers les demi-finales du Masters dont il est le double tenant du titre. Il ne lui reste plus qu'un match à gagner pour être assuré de finir N.1 à la fin de la saison, lui qui n'a perdu que cinq jeux en deux matches, et qui reste sur une série de 29 victoires consécutives en indoor.

Un break d'entrée, comme contre Marin Cilic. Puis, mené (2-0), Novak Djokovic a mis la machine en marche. Et Stan Wawrinka n'a plus existé. Imperturbable en retour, dominateur dans l'échange, agressif et offensif à chacun de ses coups, le Serbe n'a fait qu'une bouchée de son adversaire. Il est vrai qu'il a bien profité de la fébrilité du Suisse au service, auteur d'un faible 43% en premières balles lors de la première manche (49% sur tout le match), pour le soumettre à un feu nourri. 

Pourtant, Wawrinka semblait avoir pris le match par le bon bout. Il pouvait s'approcher, en cas de victoire, d'un deuxième place en demi-finale pour sa deuxième participation au Masters, et également contribuer à maintenir l'espoir dans le camp de son compatriote Roger Federer, qui lorgne cette place de N.1 mondial. Un break d'entrée, sur sa troisième occasion, puis il conservait son engagement après avoir sauvé une balle de break. A (2-0), tous les voyants étaient au vert pour l'Helvète. Mais le N.1 mondial entrait alors dans le match. Son service gagné, il réalisait le break sur un jeu blanc et catastrophique de la part de son adversaire (2-2). Puis, il passait à (3-2) avant d'enchaîner un deuxième jeu blanc pour s'emparer du service du Suisse (4-2).

Djokovic impressionnant dans tous les secteurs

Le rouleau compresseur ne s'arrêtait pas au gain du premier set (6-3), puisque "Nole" s'emparait une nouvelle fois du service de Wawrinka d'entrée (1-0). Que pouvait faire le Suisse face à un tel joueur ? Que pouvait-il faire en ne passant que 49% de premières balles, et en ne gagnant que 26% des points sur sa seconde balle ? Non seulement le Serbe était intraitable sur sa ligne de fond de court, mais en plus il venait avec bonheur au filet. Seize points sur vingt montées, face à un joueur plutôt solide dans le secteur du passing-shot, cela veut tout dire. 

Après 1h05 de jeu, Novak Djokovic remportait son deuxième succès de la semaine. En deux rencontres à Londres, il n'a laissé à ses adversaires que cinq jeux. Double tenant du titre, il sera assuré de rester N.1 à la fin de l'année en cas de victoire sur Tomas Berdych, vendredi. Au-delà, c'est un troisième sacre consécutif au Masters qu'il vise. Au vue de sa prestation, il en a largement les moyens, lui qui n'a plus perdu en indoor depuis plus de deux ans.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze