Covid-19 : tous les tournois de tennis prévus en Chine en 2020 annulés

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
masters 1000 Shanghai

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La tournée asiatique de la saison de tennis ne passera pas par la Chine en 2020. Tous les tournois ont été annulés officiellement ont annoncé vendredi l'ATP et la WTA, à cause de la pandémie de Covid-19. Cette décision a été contrainte par la suspension de toute compétition sportive internationale sur le sol chinois par les autorités du pays. Le circuit féminin devait notamment disputer un tournoi à Wuhan, premier foyer de contamination du nouveau coronavirus.

Toutes les compétitions de tennis prévues en Chine sont annulées d'ici à la fin de l'année pour cause d'épidémie de Covid-19, ont annoncé vendredi les associations féminine (WTA) et masculine (ATP). Ces mesures, qui font suite à la décision des autorités chinoises de suspendre les compétitions sportives internationales en 2020, sont un coup dur pour une discipline qui cherche à se développer dans le pays le plus peuplé du monde.

"Nous sommes extrêmement déçus que nos événements de classe mondiale ne puissent avoir lieu cette année en Chine", a déclaré dans un communiqué le patron de la WTA, Steve Simon. "Nous respectons cependant la décision qui a été prise (par les autorités chinoises) et avons hâte de revenir en Chine dès que possible pour la prochaine saison", a-t-il ajouté.

Parmi les manifestations annulées, figure l'Open WTA de Wuhan (centre), qui promettait d'avoir une forte portée symbolique dans la première ville du monde touchée par le nouveau coronavirus à la fin de l'an dernier.

Même décision côté messieurs, avec notamment l'annulation des prestigieuses compétitions du Masters de Shanghai et de l'Open de Chine à Pékin. "Depuis le début de la pandémie, notre attitude a toujours été de suivre les décisions locales", a déclaré le président de l'ATP, Andrea Gaudenzi. "Nous respectons la décision du gouvernement chinois de faire ce qui est le mieux pour le pays face à une situation mondiale sans précédent", a-t-il dit.

AFP