Yannick Noah et le casse-tête du double

Yannick Noah et le casse-tête du double

Publié le , modifié le

Voilà de quoi donner des maux de tête à Yannick Noah. La question de la sélection de Nicolas Mahut et de Pierre-Hugues Herbert en Coupe Davis a été relancée par la victoire de la paire en finale du double en Masters 1000 de Monte-Carlo, dimanche. "On ne décide pas, a rappelé Nicolas Mahut. C'est le choix de Yannick Noah." Alors, quelle paire le capitaine de l’équipe de France va-t-il présenter lors des quarts de finale de la compétition ?

Yannick Noah va-t-il persister à aligner Tsonga et Gasquet, comme il l’a fait face au Canada, ou va-t-il donner leur chance à Mahut et Herbert, meilleure équipe de double du moment ?

Message reçu

Au lendemain de la victoire de la France 5-0 face au Canada, début mars, Yannick Noah affirme que "le meilleur double de France a joué ce premier tour". Ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir la porte à la paire Mahut-Herbert, précisant que les aligner lors des quarts de finale, disputés du 15 au 17 juillet contre la République Tchèque, est "envisageable". Mais pour cela, il les appelle à remporter des compétitions : "J'imagine le frétillement s'ils se mettaient à gagner des gros tournois. J'adorerais que ce genre d'énergie se diffuse entre les gars".

A lire aussi : En République tchèque, Yannick Noah et son équipe passeront le vrai test

Un message parfaitement reçu par les deux joueurs. Plus qu'un frétillement, c'est un véritable bouillonnement qui s'est emparé de la paire, qui ne cesse d'enchaîner les victoires : après un succès à Indian Wells, Mahut et Herbert se sont imposés à Miami et, dimanche, à Monte-Carlo. Un triplé en Masters 1000 que seuls les frères Bob et Mike Bryan ont réalisé. En répondant aussi brillamment aux attentes du capitaine de l'équipe de France, Mahut et Herbert ne lui facilite cependant pas le choix.

Premiers au classement de la Race, les deux Français s’illustrent comme la meilleure paire mondiale du moment. Ils allient la jeunesse d’Herbert (25 ans) à l’expérience de Mahut (34 ans). Une complémentarité bâtie au fil des 67 matchs qu’ils ont disputés ensemble depuis un an et demi. En attestent leurs résultats : les vainqueurs de l’US Open 2015 n’ont perdu que 19 matchs pour 48 victoires. Face à eux, Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet n’ont disputé que 18 matchs ensemble depuis 2002. Et à Monte-Carlo, ils se sont inclinés dès le premier tour face à Daniel Nestor et Radek Stepanek.

Faiblesse en simple

L’autre force de la paire Mahut-Herbert, c’est sa solidité sur une surface dure. Et ce sera justement sur une surface dure que sera disputé le quart de finale de la Coupe Davis, à Trinec, en République Tchèque. "Mahut et Herbert sont plus performants sur surface rapide", a concédé Yannick Noah.

A lire aussi : Coupe Davis: République Tchèque-France se jouera sur dur

Mais inviter Nicolas Mahut et Pierre-Huges Herbert en Coupe Davis présente un inconvénient de taille pour le capitaine. Au Canada, il a pu aligner les "Mousquetaires", ses quatre joueurs dans le Top 20 : Jo-Wilfried Tsonga (7e depuis ce lundi matin), Richard Gasquet (10e), Gaël Monfils (14e) et Gilles Simon (18e). Pour pouvoir intégrer Mahut et Herbert, Noah doit se priver d’un des joueurs qui a affronté le Canada, et en placer un autre comme remplaçant. Face à la polyvalence de Tsonga et Gasquet, capables de s’aligner en simple comme en double, c’est donc la faiblesse en simple de Mahut (48e mondial) et d’Herbert (88e) qui freine leur sélection.

La composition de l’équipe alignée lors du quart de finale, disputé cinq jours après la finale de Wimbledon, dépendra de la performance de la paire Mahut-Herbert lors du tournoi du Grand Chelem et de la forme physique des "Mousquetaires". Le casse-tête de Noah est loin d'être résolu.

Elodie Troadec