Yannick Noah
Yannick Noah | AFP PHOTO / XAVIER LEOTY

Yannick Noah au secours des Bleus ?

Publié le , modifié le

La Fédération française de tennis doit se prononcer ce soir sur le nom du prochain capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. Arnaud Clément qui possède encore un an de contrat pourrait être remplacé, et les noms de Yannick Noah et Cédric Pioline circulent depuis déjà quelques jours dans les couloirs de la FFT.

Depuis l'élimination en quarts de finale des Bleus par la Grande-Bretagne, l'avenir de Clément semble bien compromis. Il ne fait plus l'unanimité au sein du bureau des 18 élus du bureau fédéral. A contrario, Yannick Noah a toujours eu la cote du côté de la FFT, et son nom est régulièrement revenu lorsqu'il s'agissait de trouver un nouveau capitaine. L'intéressé n'a d'ailleurs jamais totalement fermé la porte à un retour sur le banc des Tricolores et s'était même autorisé une sortie qui n'avait guère plu à l'encadrement après la défaite en finale de l'édition 2014 face à la Suisse. "On n'a pas été bons, pas que sur le court. Pourquoi ? J'ai des idées. Je suis le mec qui a le plus grand palmarès depuis 50 ans en France, et les mecs t'appellent jamais. Et je ne parle pas que des joueurs...", avait-il lancé. Les réactions avaient été vives, y compris du côté du président de la FFT Jean Gachassin.

"Si un joueur hésite, ça ne m'intéresse pas"

Interrogé sur la chaîne Infosport+ en décembre dernier, l'ancien capitaine (1991-1992 et 1995-1998) n'avait pas caché son envie de revenir. "Si demain les cinq joueurs me disent "Yann, on y va", là ça serait intéressant et peut-être qu'on aurait une chance, ou pas d'ailleurs. Si je m'y mets, ça ne va pas rigoler ! J'ai tellement envie que l'équipe de France casse tout. Mais s'il y a un joueur qui hésite, ça ne m'intéresse pas", avait alors précisé celui qui avait mené les Bleus à deux succès en 1991 et 1996. Et c'est peut-être justement ce qui pourrait poser problème. Alors que des joueurs comme Jo-Wilfried Tsonga serait pour le retour de Noah, d'autres seraient moins enthousiastes.

Pioline: "J'ai le souhait de travailler avec Yannick"

Officiellement, la Fédération dit avoir entendu "d'anciens joueurs et capitaines", sans toutefois nommer Yannick Noah ni personne d'autre. Vendredi, la radio France Info avait annoncé que la FFT et Noah étaient tombés d'accord. Le nom de Cédric Pioline avait également été avancé, en tant qu'adjoint. Pioline qui a reconnu avoir eu des discussions avec la FFT, a néanmoins nié tout accord. "C'est une information inexacte (...), il y a eu des discussions (...) , Yannick n'a rien accepté, il n'a pas de conditions à poser, il y a un fonctionnement à poser", a-t-il expliqué, non sas avoir admis son "souhait de travailler avec Yannick (Noah) si jamais les choses avancent". On devrait donc y voir un peu plus clair dans la soirée... 

Romain Bonte