David Nalbandian coup droit Russie Argentine 2010
David Nalbandian | AFP - Natalia Kolesnikova

Une demi-finale France/Argentine

Publié le , modifié le

Les quarts de finale de la Coupe Davis offraient de belles affiches. Le Serbe Novak Djokovic, vainqueur du Croate Marin Cilic 6-3, 6-3, 6-2 dimanche, a permis à son pays de mater (4-1) la Croatie. Les Tchèques ont maté les Chiliens (3-0) et joueront en Serbie. David Nalbandian a offert la victoire à l'Argentine contre la Russie en battant tranquillement Mikhail Youzhny en trois sets (7-6(5), 6-4, 6-3). La France recevra donc l'Argentine en demi-finale en septembre.

Les Argentins ont créé la surprise en s'imposant à Moscou face à la Russie  (3-2). En l'absence de Juan Martin Del Potro, écarté des courts depuis janvier à  cause d'une blessure au poignet, l'ancien David Nalbandian a été le héros de la  rencontre. Alors qu'il n'avait pas joué depuis trois mois à cause d'un énième pépin  physique, l'ex-N.3 mondial a apporté le point décisif en battant Mikhaïl Youzhny  en trois sets 7-6, 6-4, 6-3. Dès vendredi, il avait montré qu'il n'avait rien  perdu de son toucher en infligeant le même traitement à Nikolay Davydenko. Il sera de nouveau le principal danger pour les Français, car Del Potro ne  sera normalement pas rétabli à temps pour participer. "Nalbandian semble revenir en grande forme. Potentiellement, c'est un des cinq meilleurs joueurs du monde. Les autres sont un petit peu moins forts", a déclaré le capitaine Guy Forget. 

 Pour leur première demi-finale depuis 2004, les Tricolores partiront  favoris. A Moscou, pour épauler Nalbandian, les Argentins ont dû successivement  aligner en simple le N.58 mondial (Leonardo Mayer) puis le N.52 (Eduardo  Schwank). Ils disposent aussi de joueurs comme Juan Monaco ou Juan Ignacio  Chela.  Mais tous sont largement à la portée de nombreux Tricolores, que ce soit  Jo-Wilfried Tsonga, pour le moment blessé, Gaël Monfils, Michaël Llodra, Gilles  Simon ou encore Richard Gasquet et Julien Benneteau. "Ce n'est pas une équipe plus forte que l'Espagne. Il faudra y aller avec un  esprit conquérant car on a une belle carte à jouer", a estimé Forget. Nalbandian étant très à l'aise en salle, Forget a évoqué la possibilité  d'installer un court en dur à Roland-Garros. Mais il ne s'agit que d'une  hypothèse parmi d'autres. La décision sera prise le 21 juillet au plus tard. " Le choix revient aux joueurs", a dit Forget.

"Nous allons discuter par téléphone mercredi et on verra. Ensuite on fera part de nos choix à la Fédération qui tranchera. De toute façon, à l'arrivée, c'est la qualité du jeu des garçons plus que la surface qui compte", a souligné Forget, qui ira mesurer l'état de forme de ses troupes à l'US Open, fin août. "Les places seront chères et ce que je sais, c'est que tous les joueurs, mais tous, ceux qui sont là et les autres, sont très concernés par ce prochain tour et que nous avons cette année une belle carte à jouer." D'autant que les Français partiront avec un deuxième avantage, celui de n'avoir jamais perdu contre l'Argentine en quatre précédentes confrontations en Coupe Davis. Ils ne les ont cependant plus rencontrés depuis 1982. (Avec AFP et Reuters)

Résultats des quarts de finale

Russie / Argentine 2-3 (à Moscou)
Vendredi
David Nalbandian (ARG) bat Nikolay Davydenko (RUS) 6-4, 7-6, 7-6
Mikhail Youzhny (RUS) - Leonardo Mayer (ARG) 6-3, 6-1, 6-4
      
Samedi
Eduardo Schwank/Horacio Zeballos (ARG) battent Nikolay Davydenko/Igor  Kunitsyn (RUS) 7-6 (9/7), 6-4, 6-7 (3/7), 6-1
      
Dimanche
Nikolay Davydenko (RUS) bat Eduardo Schwank (ARG) 4-6, 6-3, 6-1, 6-4
David Nalbandian (ARG) bat Mikhail Youzhny (RUS) 7-6 (7/5), 6-4, 6-3

Croatie / Serbie 1-4 (à Split)
Vendredi
Novak Djokovic (SRB) bat Ivan Ljubicic (CRO) 7-6(3), 6-4, 6-1
Marin Cilic (CRO) - Viktor Troicki (SRB) 6-4, 7-5, 6-2

Samedi
Janko Tipsarevic/Nenad Zimonjic (SRB) bat Marin Cilic/Ivan Dodig (CRO) 6-3, 6-2, 6-4

Dimanche
Novak Djokovic (SRB) bat Marin Cilic (CRO) 6-3, 6-3, 6-2
Janko Tipsarevic (SRB) bat Antonio Veic (CRO) 6-2, 7-6 (7/5)

Chili / République tchèque 1-3 (à Santiago)
Vendredi
Ivo Minar (CZE) bat Nicolas Massu (CHI) 6-0, 6-2, 6-3
Jan Hajek (CZE) bat Paul Capdeville (CHI) 6-0, 6-2, 6-1

Samedi
Frantisek Cermak/Lukas Dlouhy (CZE) battent Jorge Aguilar/Paul Capdeville (CHI) 7-6 (7/3), 6-3,  3-6, 6-3

Dimanche
Jorge Aguilar (CHI) bat Lukas Dlouhy (CZE) 6-1 7-6(6)