Tsonga "transcendé" par la Coupe Davis

Tsonga "transcendé" par la Coupe Davis

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga qui se sait attendu, explique qu'il se sent "mieux que jamais", avant d'aborder le quart de finale de la Coupe Davis face aux Etats-Unis. Le N.1 français ouvre les débats vendredi face à Ryan Harrison, sur la terre battue de Monte Carlo.

"Je me sens super bien, mieux que jamais", a déclaré le sixième joueur mondial devant la presse. "En même temps sur terre battue j'ai toujours l'impression de me sentir mieux que jamais", a-t-il tenu à ajouter. "Même si pour l'instant je n'ai pas encore eu beaucoup de réussite sur terre battue j'ai grandi sur cette surface et je sais que je peux y être très bon", a assuré le Manceau qui se fait un malin plaisir à disputer le premier match de ce quart de finale. "Je pense que je vais faire un bon match quoi qu'il arrive parce que c'est la Coupe Davis et parce que j'aime cette ambiance. J'ai besoin de motivation et de ferveur et en Coupe Davis je l'ai tout le temps, ça me transcende", a-t-il affirmé.

"Je ne vais pas le sous-estimer"

Tsonga sait surtout qu'il n'a pas vraiment droit à l'erreur face au 66e joueur mondial. Harrison n'a auparavant disputé qu'un seul match de Coupe Davis dans sa carrière, c'était au premier tour face à la Suisse. Il devra donc se méfier d'un adversaire de 19 ans qui n'a rien à perdre. "Je suis habitué à cette pression et j'ai un ratio plutôt positif dans les matches où je suis favori, a commenté Tsonga. Pour lui ce sera son premier match à enjeu en Coupe Davis. Je sais ce que c'est et c'est spécial. Je vais essayer de le prendre tout de suite à la gorge pour voir comment il va réagir." Le Manceau reste néanmoins prudent face à un joueur qu'il n'a encore jamais croisé sur le circuit professionnel. "C'est un jeune joueur prometteur, ambitieux, un battant, qui peut être en feu. Je ne vais pas le sous-estimer", a conclu le joueur, "vraiment motivé pour aller loin dans cette compétition".

Romain Bonte