Jo-Wilfried Tsonga
Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Tsonga: "J'ai donné ce que j'avais, ça a été insuffisant"

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a mis beaucoup de temps avant d'apparaître en conférence de presse. "Il a été meilleur que moi sur un tas de petites choses, qui font un gros écart à l'arrivée", constatait-il. Une défaite sèche qui lui laisse le sentiment d'être "simplement tombé contre un gars plus fort que moi sur le moment", mais qui ne tarit pas son envie: "J'ai envie de me racheter. Je n'ai pas envie de rester là-dessus."

Le jeu

"Je m'attendais à un match aussi dur. Cela fait un moment que Stan joue très bien. Il a beaucoup progressé ces derniers temps. Il a réalisé tout un tas de petites choses mieux que moi, et cela fait un gros écart. Aujourd'hui, il n'y a pas grand-chose à dire. Je n'aurais pas pu faire énormément mieux. Évidemment, j'aurais pu avoir un pourcentage de services un peu plus élevé, j'aurais pu taper peut-être un peu plus fort, mais j'ai fait avec ce que j'avais aujourd'hui. Malheureusement, ce n'était pas assez. J'ai le sentiment d'être tombé sur un gars juste plus fort que moi sur le moment."

Le mental

"Je pense qu'à chaque fois que je suis en Coupe Davis, je suis un peu pris (par les émotions)... Quoi qu'il arrive, cela nous le fait presque à tous. Après, il y a ceux qui le gèrent un peu mieux. Si j'ai perdu 6-1 ce premier set, c'est qu'il l'a géré beaucoup mieux que moi."

L'ambiance

"C'est un peu compliqué, c'est ce à quoi on s'attendait un peu. Finalement, sur la présentation des équipes, ils applaudissent plus Stan que nous. Ils applaudissent plus Roger que nous... Et finalement, on entend pratiquement plus les Suisses que les Français dans le stade. C'est un peu dur. Sur une balle où il y a un litige, que Stan vient de dire que la balle était faute, alors qu'elle est bonne… Je vais juste regarder la marque, je me fais siffler dans mon propre pays ! Pas par les Français mais par les Suisses, que personne ne dit rien... Oui, ça c'est un peu énervant !"

La s​uite

"J'ai envie de me racheter, je n’ai pas envie de rester là-dessus. Après, ce n'est pas ma décision. Ce n'est pas mon entière décision... On va discuter ça avec les gars. J'espère que Gaël va remporter le deuxième point, que l'on va discuter à un partout ! Si ça se trouve, demain je jouerai peut-être le meilleur tennis de ma vie, et puis après-demain aussi... Ou peut-être que je ne jouerai pas du tout, et que finalement, je serai, personnellement passé à côté de ma finale.