Yannick Noah
Yannick Noah | AFP PHOTO / XAVIER LEOTY

Noah prêt à rempiler comme capitaine de l'équipe de France

Publié le , modifié le

Yannick Noah, capitaine de l'équipe de France de tennis victorieuse de la Coupe Davis 1991, est prêt à rempiler, mais uniquement si les cinq joueurs le lui demandent, a-t-il déclaré dans un entretien à Infosport+, tout en promettant que ce ne serait pas une partie de plaisir.

"Si je m'y mets, ça ne va pas rigoler", a déclaré le chanteur, samedi soir, après un congrès à Nice, dans le cadre d'un entretien diffusé dimanche par la chaîne d'informations en continu Infosport+. Noah, dernier Français vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem, en 1983, sur la terre battue de Roland-Garros, a cependant prévenu qu'il fallait que l'ensemble des joueurs de l'équipe de France veuillent son retour.

"Si demain j'ai les cinq joueurs devant moi (NDLR: Tsonga, Gasquet, Monfils, Simon et Benneteau), qui me disent 'Yann on y va', là c'est chaud, (...) mais si il y en a un qui hésite, même pas en rêve, ça ne m'intéresse même pas, je ne veux même pas en parler", a insisté l'ancien champion.

Noah : "Les mecs ne t'appellent jamais"

"Ce que je sais c'est que je suis le mec qui a le plus grand palmarès en France depuis longtemps, depuis 50 ans, et les mecs ils ne t'appellent jamais, c'est quand même intéressant ! Et je ne parle pas que des joueurs...", a-t-il insisté.

Avant Forget, Yannick Noah avait mené par deux fois l'équipe de France à la victoire en tant que capitaine, en 1991, contre les Etats-Unis d'Andre Agassi et Pete Sampras, avec le duo Guy Forget - Henri Leconte, et en 1996 face à la Suède, avec Cédric Pioline et Arnaud Boetsch. Il était resté capitaine de 1991 à 1992 puis de 1995 à 1998, avec une parenthèse exercée par Georges Goven.
 

Notre long format : La Coupe Davis, une passion française 

francetv sport @francetvsport