gael monfils
Gaël Monfils à l'Open d'Australie. | AFP

Monfils : "80% des joueurs ne voulaient pas aller jouer en Guadeloupe"

Publié le , modifié le

Gaël Monfils a joué l'honnêteté à propos du premier tour de Coupe Davis contre le Canada, censé se dérouler en Guadeloupe du 4 au 6 mars, en reconnaissant que les joueurs auraient préféré le disputer en Europe. Le Français a tout de même confirmé son intention de participer.

"80% des joueurs ne voulaient pas aller en Guadeloupe !" Gaël Monfils ne cache pas les difficultés que provoque l'organisation aux Antilles du premier tour de la Coupe Davis face au Canada (4-6 mars). Il s'est exprimé en conférence de presse à Melbourne après sa défaite en quart de finale de l'Open d'Australie contre Milos Raonic, qu'il retrouvera en Coupe Davis. Un déplacement long qui oblige les joueurs à modifier leur programme et leur calendrier, notamment avec les tournois de Montpellier et Marseille. Seul Jo-Wilfried Tsonga qui avait prévu de participer à un tournoi sur terre battue à Rio, n'était pas dérangé par ce choix. Monfils, dont le père est originaire de l'île, a précisé qu'il avait "envie de jouer pour la France et pour le maillot" et qu'il serait bien présent à Baie-Mahault

Gaël Monfils, 29 ans, a expliqué que Yannick Noah, nouveau capitaine de l'équipe de France et principal artisan de cette organisation aux Antilles, avait "pris sa décision seul" mais après avoir consulté les joueurs : "Il nous a demandé, il a pris la température et il a tranché. C'est lui le capitaine, c'est lui qui décide et on suit. On arrondi un peu les angles et on va aller en Guadeloupe." Gael Monfils a également révélé avoir demandé à jouer la finale 2014, contre les Suisses, en Guadeloupe. Il avait reçu le soutien du capitaine de l'époque, Arnaud Clément, mais un essuyé un refus de la fédération française de tennis. 

Si la tenue du match en Guadeloupe dérangent les joueurs français, elle fait les affaires du Canada. Milos Raonic justement, vainqueur de Monfils et tête de file du Canada, a avoué qu'il aurait renoncé à participer si le premier tour avait eu lieu sur le sol métropolitain.