Mayer-Souza, le match le plus long, l'Italie éliminée, Murray retrouvera les Bleus

Mayer-Souza, le match le plus long, l'Italie éliminée, Murray retrouvera les Bleus

Publié le , modifié le

Le premier weekend de Coupe Davis a été riche en enseignements. Outre la victoire de l'équipe de France, Leonardo Mayer et Joao Souza ont joué le match le plus long de l'histoire de la compétition, le Kazakhstan a éliminé l'Italie à la surprise générale et les Bleus retrouveront la Grande-Bretagne en quarts de finale, pourquoi pas à Wimbledon.

L'équipe de France n'a pas tremblé pour écarter l'Allemagne dans ce premier tour. L'adversaire des Bleus en finale de l'édition 2014 n'a pas eu cette chance. Privée de Federer et Wawrinka, la Suisse a pourtant poussé la Belgique au cinquième match.

Mayer et Souza battent un record

Si la rencontre Argentine-Brésil n'est toujours pas terminée à l'heure qu'il est (décalage horaire oblige), elle est déjà entrée dans l'histoire. Avant le quatrième match, le Brésil mène 2-1 grâce aux succès du double et de Joao Souza. Ce même Souza se présente face à Leonardo Mayer pour ce quatrième match. Dans un match terriblement serré, Mayer se détache deux sets à zéro grâce à deux manches remportées au tie break (7-4 et 7-5). Bien décidé à donner la victoire à son clan, Souza de rebiffe et empoche les troisième et quatrième sets sur le score de 7-5. La dernière manche voit Mayer égaliser à deux partout pour l'Argentine après sa victoire 15-13 au bout de 6h42 de jeu. Le précédent record datait d'une rencontre entre John McEnroe et Mats Wilander remportée en 1982 par l'Américain sur le score de 9-7, 6-2, 15-17, 3-6 et 8-6 en 6h22. A l'époque il n'y avait pas de tie break dans aucun set. C'est dire la performance de Souza et Mayer qui ont disputé 477 points !

L'Italie chute au Kazakhstan

Entre l'Italie et le Kazakhstan, il était aisé de donner aux Transalpins le statut de favori. Avec Fognini (22e), Seppi (35e) et Bolelli (49e), les Italiens disposaient de trois joueurs mieux classés que le meilleur Kazakh, Mikhail Kukushkin (58e). Pourtant, ce sont bien les hommes d'Astana qui se qualifient pour les quarts de finale. Kukushkin a ouvert la voie dans le premier simple en dominant Bolelli avant que l'Italie ne prenne les devants suite au double. Le dimanche a permis aux Kazakhs de renverser la vapeur avec un succès du même Kukushkin dans le quatrième match sur Seppi et une victoire surprise du 130e mondial, Aleksandr Nedovyesov sur Fabio Fognini, l'un des joueurs en forme du circuit ATP, 7-6 (7/5), 3-6, 4-6, 6-3 et 7-5.

Et si Grande-Bretagne - France se disputait à Wimbledon ?

Après la qualification de la Grande-Bretagne devant les Etats-Unis (3-1), le rêve de voir un match de prestige entre les Britanniques et les Français se disputer à Wimbledon mi-juillet est dans certaines têtes. En été, le gazon semble être le choix naturel outre-manche. "Durant cette période j'aime beaucoup jouer sur gazon et ce n'est pas la surface préférée des Français, mis à part Tsonga. Gasquet peut aussi bien jouer sur cette surface mais n'a pas toujours bien joué en Coupe Davis" analyse Andy Murray.

Oui mais alors où ? Et si Wimbledon était choisi ? Une semaine après la finale du Grand Chelem sur les pelouses londoniennes, le court aura eu le temps de reposer. Le leader de l'équipe britannique préférerait pourtant jouer en indoor, là où il est "plus facile d'avoir de l'ambiance". Si Wimbledon n'était pas prêt, les Britanniques devraient se résoudre à se rabattre sur des courts moins prestigieux. Et le rêve s'envolerait.

Le tableau des quarts de finale

Christophe Gaudot @ChrisGaudot