Stepanek Coupe Davis 18112012
Radek Stepanek. | MICHAL CIZEK / AFP

LTchèques prennent l'avantage

Publié le , modifié le

La République Tchèque, tenante du titre, a fairt le break face à l'Argentine 2-0dans sa demi-finale de coupe Davis, après la victoire du vétéran Radek Stepanek face à Juan Monaco 7-6, 6-3, 6-2, et celle de Tomas Berdych devant Leonardo Mayer 6-4, 4-6, 6-3, 6-4. La Serbie qui avait pris l'avantage face au Canada devant son public à Belgrade, grâce à son leader, le N.1 mondial Novak Djokovic devant Popisil 6-2, 6-0, 6-4, a été rejointe dans le deuxième simple remporté au forceps par Milos Raonic devant Janko Tipsarevic en cinq sets (5-7, 6-3, 3-6, 6-3, 10-8).

Stepanek en veut encore 

Les observateurs qui estimaient, à juste titre, que les Argentins, sans Del Potro ni Nalbandian, allaient avoir bien du mal à prendre leur revanche de la finale de l'année dernière, laquelle avait vu les Tchèques l'emporter sur une surface qui leur convient parfaitement dans le salle fétiche de l'arène de Prague, ne se sont peut-être pas trompés, au regard de ce qu'a montré Radek Stepanek face à Monaco. 

Traditionnellement très motivé en Coupe Davis, Stepanek n'a pas trop souffert pour offrir le premier pointe à son équipe en 2 h 33 min. La première manche durange lauelle les deux joueurs ont perdu deux fois leur service, s'est jouée au jeu décisif que Stepanek est parvenu à l'emporter 7/3. Le vétéran tchèque de 34 ans ne remportant ainsi que son deuxième tie-break depuis le début de l'année, contre neuf perdus.

Mené 0-3 au deuxième set, Monaco parvenait à égaliser à 3-3, avant de céder toutefois la manche (6-3). Stepanek avait décidé d'accélérer visiblement la cadence, s'appuyant notamment sur la force de son premier service (6 aces au deuxième set) et un jeu agressif. Dans la troisième manche, le Tchèque dominait les débats et s'imposait devant Monaco exactement sur le même résultat (7-6, 6-3, 6-2) qu'aux quarts de finale de la Coupe Davis 2009, à Ostrava.

Ce fut un peu plus ardu pour Tomas Berdych qui s'est affronté à un Mayer, 93e mondial, beaucoup plus accrocheur qu'il ne le pensait sans doute. Plus agressif dès l'entame du match et doté d'un service canon,  Mayer avait une bonne chance de s'emparer déjà du premier set, après avoir réussi un break à 4-3 et mené 40-30. Un smash raté par l'Argentin a pourtant tout changé et Berdych a fini par enlever la manche (6-4). L'Argentin ne s'est pas laissé décourager et a pris le deuxième set sur le même score, profitant d'un service hautement efficace, en contradiction flagrante avec une mise en jeu imprécise, pratiquée par le Tchèque.  

Ce n'est qu'à partir du troisième set que Berdych parvenait à prendre les rênes du match, grâce à un service amélioré et un coup droit efficace. Dès lors il ne lâchait prise alors que Mayer accusait physiquement le coup. Berdych enfonçait le clou et offrait aux siens un deuxième point très précieux. 

Le Canado accroche la Serbie 

De son côté, Novak Djokovic a tranquillement déroulé face à Popisil. Après avoir mis son emprise dans les deux premières manches, 6-0, 6-4, le Serbe a commis quelques fautes dans la troisième, laissant des points en route, mais sans jamais être inquiéter par le jeune Canadien. Fort de cet avantage, Djokovic pensait avoir mis son équipe sur de bons rails. Et Tipsarevic semblait d'ailleurs bien parti pour doublmer la mise. Mais Raonic l'a entraîné dans un marathon au terme duquel le Serbe a fin par craquer.      

Les résultats

RÉPUBLIQUE TCHEQUE - ARGENTINE 2-0

Radek Stepanek (CZE) bat Juan Monaco (ARG) 7-6 (7/3), 6-3, 6-2
Tomas Berdych (CZE) bat Leonardo Mayer (ARG) 6-4, 4-6, 6-3, 6-4

SERBIE- CANADA 1-1

Novak Djokovic (SER) bat Vasek Popisil (CAN)  6-2, 6-0, 6-4
Milos Raonic (CAN) bat Janko Tipsarevic (SER) 5-7, 6-3, 3-6, 6-3, 10-8

Christian Grégoire