Les Français reçus cinq sur cinq

Publié le , modifié le

Michaël Llodra et Richard Gasquet ont apporté à la France deux nouveaux points pour une victoire franche (5-0) sur Israël au 1er tour du groupe mondial de la Coupe Davis, dimanche à Rouen. La France était qualifiée pour les quarts de finale depuis la victoire samedi du double composé de Llodra et Julien Benneteau sur la paire Dudi Sela/Jonathan Erlich (7-6 (7/3), 6-1, 6-0).

Au prochain tour, du 5 au 7 avril, elle se déplacera en Argentine,  demi-finaliste la saison passée. Les Français restent sur un succès 5-0 sur les  Argentins, en 2010 en demi-finale à Lyon. Le public de la Kindarena n'a pas eu beaucoup d'occasions de s'enflammer  lors du match entre Llodra et Noam Okun (6-3, 7-6 (7/5). A 34 ans, l'Israélien  n'est plus que 1087e mondial (il a été 95e en 2002), et n'a depuis 2010 disputé  que cinq tournois, essentiellement des Futures joués en Israël.

Il avait donc bien peu à opposer à Llodra, déjà très à l'aise la veille  lors du double et dont le jeu s'accomode fort bien de la surface,  particulièrement rapide. Le Français n'a eu qu'à s'appuyer sur son service pour  faire la différence dans le premier set. Llodra s'est ensuite un peu déconcentré dans le second, contre un joueur  qu'il connaît bien et apprécie. Après avoir mené 3-2, il a concédé son service  sur une double faute. Mais il a fait en sorte de ne pas laisser la partie se  prolonger au tie-break.

Le match entre Gasquet et Amir Weintraub (6-4, 6-3) a été un peu plus  intense. Après avoir pris un set à Jo-Wilfried Tsonga vendredi, l'Israélien,  173e mondial, a attaqué pied au plancher. Il a pris d'entrée le service du N.10 mondial et a montré de belles choses  en quelques occasions. Mais si Weintraub n'a encore jamais figuré parmi les 150  meilleurs mondiaux, à 26 ans, c'est parce qu'il manque de régularité. Gasquet a profité de son service très friable pour lui revenir  immédiatement dessus, puis breaké à nouveau. L'Israélien n'a pas beaucoup plus  résisté dans le second set.

AFP