Les demi-finales penchent à l'Est

Publié le , modifié le

Les demi-finales de la Fed Cup penchent nettement à l'Est puisque la Russie y retrouvera la Serbie alors que la République tchèque, tenante du titre, rencontrera l'Italie, rescapée du premier tour dimanche.

Dernière à gagner l'année dernière, la République tchèque a aussi été la  première se qualifier dimanche grâce à sa N.1 Petra Kvitova qui, en battant  l'Allemande Sabine Lisicki 6-7, 6-4, 6-1, a apporté le troisième point à son  équipe, finalement victorieuse 4-1 à Stuttgart. Les Tchèques rencontreront en demi-finales l'Italie qui a empêché un  dernier carré 100% à l'Est en battant difficilement 3-2 la surprenante Ukraine  à l'issue du double décisif dimanche soir sur la terre battue de Biella.

Après avoir mené 2-0 samedi, la Russie, finaliste sortante, a finalement  battu l'Espagne 3-2 malgré le forfait dimanche de Maria Sharapova, malade.  Sa remplaçante, Nadia Petrova, n'a pas pesé lourd face à Carla Suarez  Navarro (6-0, 6-3). Mais Svetlana Kuznetsova a apporté le troisième point  décisif à son équipe en battant Silvia Soler-Espinosa (6-2, 4-6, 6-3).

Au prochain tour, la Russie recevra la Serbie qui est allée s'imposer en  Belgique. La décision est tombée dans le double où la paire Jovanovski/Krunic a  douché le Spiroudrome de Charleroi en dominant le duo Wickmayer/Van Uytvanck. Seulement 105e mondiale, Jovanovski est la héroïne du week-end puisqu'elle  avait déjà égalisé à 2-2 en battant Kirsten Flipkens 6-2, 6-4. Elle a pris le  relais de sa N.1 Jelena Jankovic, forfait dimanche à cause d'une blessure à la  cuisse gauche contractée lors de sa victoire sur Flipkens la veille.

Dans le groupe mondial II, Serena Williams a terminé le travail pour les  Etats-Unis face au Belarus, encore privé de Victoria Azarenka, en dominant  Anastasia Yakimova en trois sets 5-7, 6-1, 6-1. Les Américaines joueront un match de barrage pour retourner dans le groupe  mondial, tout comme le Japon, l'Australie et la Slovaquie, qui a envoyé la  France aux portes de la troisième division.

Gilles Gaillard