L'équipe de France en stage à Bordeaux
Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Gilles Simon et Arnaud Clément à Bordeaux pour le stage préparatoire à la finale | AFP - JEAN-PIERRE MULLER

L'équipe de France à pied-d'oeuvre à Bordeaux

Publié le , modifié le

L'équipe de France de Coupe Davis a débuté à Bordeaux son stage de préparation pour la finale contre la Suisse. Arrivé voici quatre jours en Gironde, où réside une partie de sa famille, Jo-Wilfried Tsonga a été rejoint par ses coéquipiers Gaël Monfils, Richard Gasquet et Gilles Simon ce matin. Le staff, autour d'Arnaud Clément, était arrivé dimanche. Seul manque à l'appel Julien Benneteau, présent au Masters de Londres en double avec Edouard Roger-Vasselin.

Reprendre pied sur la terre-battue. Voilà le programme des Français tout au long de la semaine bordelaise. A onze jours du premier match de la finale de la Coupe Davis à Lille, ils doivent retrouver leurs sensations sur cette surface. C'est à Bordeaux, dans le club de la Villa Primrose, que l'encadrement a choisi pour se préparer. Ces terrains, Richard Gasquet et Gaêl Monfils, notamment, les connaissent bien pour avoir remporté le tournoi challenger, le Biterrois en 2010, le Parisien en 2013.

Lundi après midi, les Bleus ont participé à une première séance (14h30 à 18h) où ils ont retrouvé des sensations sur une surface qu'ils n'ont plus  côtoyée depuis la demi-finale remportée contre la République Tchèque à  Roland-Garros mi-septembre. Mardi, jour de l'annonce de le sélection définitive dévoilée par Arnaud  Clément, les "quatre mousquetaires" s'entraîneront deux fois. Ils resteront sur  Bordeaux jusqu'à dimanche avant de rejoindre directement Lille. Le choix des deux capitaines sera loin d'être figé puisque ils auront le  droit de retoucher leur groupe jusqu'au tirage au sort du jeudi 20 novembre. Le règlement de la Coupe Davis stipule en effet que "deux des (cinq)  joueurs sélectionnés pourront être changés jusqu'à une heure avant le tirage",  ce qui leur laisse toute latitude pour modifier leur plan, même si c'est très  peu probable pour cette finale. Sauf surprise, Clément devrait ainsi rallier dimanche Villeneuve-d'Ascq  avec les cinq joueurs qu'il sélectionnera mardi et il décidera ensuite sur  place lequel il écartera de l'équipe, Simon étant à ce jour le plus menacé.